Complotisme

il y a
9 min
235
lectures
6

Auteur de 5 romans au déroulement surprenant dont 4 publiés aux éditions du Net . Les 3 premiers livres content l’extraordinaire saga d’une jeune femme qui résout d'étranges énigmes. Dans le ... [+]

J’en ai lu des délires de toutes sortes sur les réseaux sociaux, mais alors là c’est le pompon. Je me suis récemment pris le bec avec une personne dont le délire paranoïaque dépasse les hautes sphères de l’entendement. Malheureusement, elle n’est pas la seule. En même temps, vous me connaissez, je ne suis pas du genre à chercher à pourfendre la bêtise et la fake news sur Facebook, quoi que... Pour plus de simplicité, je nommerai Brigitte cette personne dont je préserverai l’anonymat. Pourquoi ce prénom ? Peut-être en référence à Brigitte Bardot, grande protectrice des animaux, mais qui a parfois eu tendance à raconter n’importe quoi sur d’autres sujets.
Tout a commencé par un post sur lequel Brigitte dénonçait l’enfumage du gouvernement concernant la dangerosité du virus Covid 19. Le nombre de morts et celui des malades seraient gonflés selon Brigitte. Ennemie jurée des médias radio et télévisés, Brigitte prend donc ses sources ailleurs, notamment sur des blogs comme La table ronde, Le Grand Changement (tout un programme) qui prend lui-même sa source sur un site américain Soundcloud.

Pour en revenir au Covid 19, Brigitte est totalement contradictoire dans ses propos. Le virus est selon elle minime mais le professeur Raoult qui est muselé par les autorités doit tous nous sauver grâce à la chloroquine dont il a découvert les effets curatifs. Sauf que les Chinois avaient déjà effectué des essais avec la chloroquine, méthode qui a inspiré le scientifique. Les essais cliniques du traitement recommandé par le scientifique ne sont pas terminés et le médicament doit être associé à une autre molécule pour être efficace. La seule crainte du corps médical, c’était que si on distribuait la chloroquine en masse, ceux qui sont traités avec ce médicament pour d’autres pathologies risquaient d’en pâtir à cause d’une évidente pénurie. Mais non, c’est encore une histoire de profit des laboratoires concurrents dans la tête des conspirationnistes. Amusant d’entendre au passage Jean-Luc Mélenchon qui, égal à lui-même, propose qu’on nationalise l’entreprise qui fabrique la Chloroquine. Comme si cette action allait accélérer la production...

Brigitte vit dans un monde bien à elle plutôt paradoxal. Elle admire Donald Trump pour ces actes. Je rappelle que le milliardaire qui partage les idées des créationnistes a ordonné la construction d’un mur au coût exorbitant pour empêcher les Mexicains d’entrer illégalement aux États-Unis. Je rappelle aussi qu’il est parti en guerre contre l’Obamacare, une loi créée par son prédécesseur pour permettre aux Américains les plus défavorisés d’obtenir une couverture santé. Le même Trump qui a engagé le retrait officiel des Etats Unis de l’accord de Paris sur le climat. Dois-je encore énumérer d’autres absurdités de ce républicain biberonné à coups de millions de dollars ?
Autre délire relayé sur la page Facebook de Brigitte, un article du site conspirationniste Alter Info. Je cite : Poutine et Trump contre le Nouvel Ordre Mondial : La bataille finale... Devons-nous rire ou pleurer en lisant de telles bêtises ? Vladimir Poutine, un Tsarodictateur président depuis vingt ans qui a muselé toute opposition, qui a fait main basse sur l’Ukraine, qui méprise les Tchétchènes et qui est sans doute directement ou indirectement responsable de l’assassinat d’Anna Stepanovna Politkovskaïa journaliste militante pour les droits de l’homme. Homophobe notoire tout comme son comparse américain raciste. Bien évidemment, en toute objectivité, Poutine a redressé l’économie de son pays, mais à quel prix ? Celui du total mépris pour les droits de l’homme et d’une distribution massive de billets gratuits pour le goulag land ? Les banquiers désirent diriger le monde selon le site Alter Info. Ah bon ? Parce que le fric qui dirige le monde, c’est nouveau ? Nous le savons tous, mais rien ne prouve l’existence d’une société secrète dont les adhérents se réuniraient en secret (une évidence) pour décider comment notre monde doit tourner. Le complot judéo-maçonnique, autrement dit le traité de Sion qui n’a jamais existé parcequ’elle n’est qu’une invention littéraire. Arrêtons cette spéculation tout aussi dingue que celle qui affirme qu’une espèce intelligente de Reptiliens vivants sous terre serait prête à nous envahir. Quoiqu’ils nous gardent peut-être au frais pour nous dévorer, qui sait. Mais en fait, la Terre étant plate, selon bon nombre de ces mêmes conspirationnistes, comment font les Reptiliens pour vivre au centre de la planète ? Mystère...



Revenons sur le Covid 19. Dernier délire en date, un décret du 28 février 2020 autorisant les médecins à euthanasier les personnes âgées en Ehpad. Comment peut-on croire que nos élus si corrompus soient-ils puissent avoir l’idée de voter une pareille loi et de la publier au journal officiel ? Ne cherchez pas docteur, une bonne camisole s’impose. Un énorme poisson d’avril que le polémiste de Radio Sud André Bercoff très à droite et Gilbert Collard (avocat et député RN ex FN) se sont empressés de dénoncer en s’indignant. Encore une fois, ont-ils réellement lu le texte de loi ? Un paradoxe pour un avocat renommé. Non, bien évidemment. Ils se comportent comme les musulmans fanatiques qui ont condamné Les versets Sataniques de Salman Rushdie, écrivain d’origine indienne qui peut aujourd’hui se promener en homme libre. Les successeurs de L’ayatollah Khomeiny ayant eu l’intelligence de lever la fatwa qui le condamnait à mort. Aucun dirigeant de confession musulmane n’avait sans doute, à l’époque, lu ce livre, mais avait été influencé par un fanatique illuminé. Il en est de même pour la Dernière tentation du Christ de Scorcese. Monseigneur Lustigier qui a tant décrié le film et influencé des ultra-catholiques ne l’a jamais visionné. Alors il suffit de s’indigner sur un réseau social pour que tous les frustrés paranoïaques de la planète tombent dans le panneau et puissent ainsi lâcher leur colère en déversant leur fiel de haine comme on brûla les sorcières de Salem en se basant sur de simples rumeurs ?
Que dit le texte de loi en question ? En raison de l’épidémie du Covid 19, les médecins pourront utiliser le Rivotril par injection comme palliatif pour calmer les souffrances des patients les plus atteints par le virus et ceci pour leur éviter de s’étouffer. Qui parmi ceux qui s’indignent va fouiller sur le Net pour savoir ce qu’est le Rivotril en question ? Personne car, convaincus, (adjectif que je devrais séparer en deux mots et accorder le préfixe au pluriel) ils sont déjà dans l’optique du complot. Le Rivotril est un sédatif. Il est utilisé dans le traitement de certaines formes d'épilepsie en association avec un autre antiépileptique. Il est parfois utilisé seul de façon temporaire.

Voici exactement ce que dit le décret :
• RIVOTRIL 1 mg/mL solution à diluer injectable en ampoule (clonazépam) : autorisation de prescrire et de délivrer ce médicament hors AMM, pour prendre en charge la dyspnée ou la détresse respiratoire chez les patients COVID-19 ou suspects, dont l'état clinique le justifie ;
• spécialités à base de paracétamol injectable : prescription élargie à tout médecin et dispensation autorisée en rétrocession aux patients ambulatoires COVID-19 ou suspects, dont l'état clinique le justifie.
C’est un palliatif pour les cas les plus graves en fin de vie, et non un poison pour euthanasier, n’en déplaise à notre avocat Gilbert Collard qui, incapable de recouper des informations, doit être un sacré défenseur pour un accusé victime d’une erreur judiciaire.
Autre source d’information de Brigitte, le blog d’un prétendu journaliste inconnu au bataillon Timothy Charles Holmseth Reports. Voici son autoportrait sur son blog :

Timothy Charles Holmseth est un journaliste et journaliste d'investigation primé. Il est un témoin du FBI dans une affaire d'enlèvement de profil national. Il a capturé des trafiquants d'enfants voyous de la CIA et du FBI sur bande vidéo en train de discuter de leurs opérations. Il est pris pour cible depuis une décennie. En 2019, Timothy Charles Holmseth est devenu membre du Pentagon Pedophile Task Force. Timothy Holmseth est le seul journaliste autorisé à signaler le contenu original du PPTF. Il y a UN HOMME entre Timothy Holmseth et le président Trump. (Bref un héros comme l’Amérique les adore) Il relate un sauvetage de mille cent enfants retenus prisonniers dans des tunnels secrets

Sauf qu’en cherchant bien, sur le Net, mis à part quelques livres du bonhomme qui ne se la pète pas trop, non, non, on ne trouve aucun autre article le concernant. Le gars qui s’est auto plébiscité. C’est comme si je créais un blog sur lequel j’écrivais :

Michel Baudry est un écrivain reconnu dans le monde entier et primé plusieurs fois par des Césars, des Molières et des Grammy Awards pour ses œuvres fascinantes qui ont permis à Christophe Castaner de mettre en place un réseau de lutte international contre la connerie sur Facebook. Il a aidé la police en résolvant des énigmes et des enquêtes dans ses romans, notamment dans Le Code de Pandore et Le carnaval des Maudits (p’tite pub au passage). Il est obligé de rester à compte d’auteur parce que ça lui sert de couverture. En même temps, quoi de mieux qu’une bonne couverture pour un romancier...

Curieux, j’ai donc recherché sur le Net si quelqu’un pouvait confirmer ou infirmer ce que nous raconte Timothy Charles Holmseth. Sur le blog Frank Report, Frank Parlato, un autre journaliste américain qui contrairement à Holmseth est connu et reconnu en tant que journaliste d’investigation, s’étonne qu’aucun média n’ait relayé les prouesses de Timothy Charles Holmseth. Il dénonce les délires d’Holmseth :

Mille cent enfants enlevés qui passent inaperçus et qui serviraient entre autre à un vaste réseau de pédophilie, à une collecte de sang frais pour que ce sang soit réinjecté dans les corps de personnes fortunées.

Plus délirant encore, En 2017, un rapport sur InfoWars d'Alex Jones mettait en vedette un homme Robert David Steele qui prétendait que des esclaves sexuels d'enfants avaient été kidnappés et expédiés sur Mars. Autre délire repris sur le blog du journaliste d’investigation :

Un site Web, développant le rapport de Holmseth, a déclaré que les enfants sont délibérément violés «ce qui les fait libérer de puissantes vagues de peur... .. L'adrénochrome est libéré.... des enfants considérés comme assez jeunes, une fois tués, fournissent de la chair humaine maintenant consommée dans certains restaurants de LA, et ailleurs... Pensez aux gens «pédovores»... Vous savez maintenant pourquoi les enfants sont gardés dans des cages en secret ». Conclusion, méfiez-vous des restaurants de Los Angeles, vous risquez d’y manger de la chair d’enfant...

Sur le site (Le grand changement), Timothy Charles Holmseth prétend aussi, photo à l’appui, que Trump a fait intervenir un navire-hôpital pour soigner les mille cent enfants prisonniers cités plus hauts. Or ce bateau arborant une croix rouge sur la cuirasse est amarré à New York pour gérer le surplus de malades atteints du Covid 19. Apparemment et plus sérieusement, selon le courrier international, l’affaire a été très mal gérée car de nombreux lits sont vides et seuls 20 patients ont été transférés sur le navire.

Mais non, soutient Brigitte décorant son journal de tout ce qui étaye sa pathologie comme s’il s’agissait d’un jeu de piste contre la grande conspiration, Trump, est un super président qui sauve des enfants kidnappés et qui prend soin de son peuple, celui-là même opposé en premier lieu au confinement pour des raisons économiques et électorales. Un médecin l’ayant mis en garde du risque d’une hécatombe de 100 000 morts, Trump se ravise et annonce que le Covid 19 risque de tuer un million de personnes et que grâce à ses mesures de protection, le chiffre pourrait être ramené à 100 000. Il ne manque pas de culot le septuagénaire blond et fier de l’être. Il détourne l’avertissement à son profit et l’annonce comme s’il s’agissait d’une promotion sur une vente automobile. Brigitte ne peut pas être au courant de cette histoire puisqu’elle ne regarde aucun média télévisé. Dommage car elle aurait pu entendre le président américain annoncer cette vérité déformée. Mais peut-être que selon Brigitte, on aura transformé les mots de son idole. Pire, les merdias comme elle aime le dire auront utilisé un sosie pour enfumer les moutons que nous sommes.

Bref, vous l’aurez compris, comme de nombreux conspirationnistes sur Facebook et autres réseaux sociaux, Brigitte nourrit sa psychose et entretient sa paranoïa en partageant des informations dont elle ne vérifie jamais s’il y la moindre trace de véracité et ne se pose pas la question quant à la vraisemblance des articles moissonnés. Il y a de quoi rire parce que Brigitte, vite démystifiée, mélange et confond tout. J’ai eu beau tenter de lui expliquer que le mouton c’est elle et pas nous, elle a préféré me rayer totalement de ses relations. Brigitte vit dans un monde imaginaire avec d’un côté des gentils dirigeants adulés par des extra-lucides comme elle qui sont capables de confondre la lumière d’une étoile avec celle d’un réverbère et de l’autre, de bien méchants tortionnaires déguisés qui manipulent le peuple de moutons que nous sommes, c’est-à-dire la société actuelle. Certes, notre monde n’est pas rose et nos dirigeants ne sont pas exempts d’erreurs ou de maladroites manœuvres politiques consistant à nous tromper, mais de là à maximiser la gravité d’une pandémie qui paralyse l’économie de notre pays pour je ne sais quel dessein machiavélique, je vous demande un peu...
6

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Poly

Hermann Sboniek

La rentrée
Je m’appelle Poly et j’ai huit ans. C’est la première fois que Papa m’accompagne pour la rentrée. Nous marchons main dans la main le long de la grille qui entoure la cour de ... [+]