779 lectures

477

FINALISTE
Sélection Jury

Son vieux chat était mort le 15 août, jour de l’Assomption, après une implacable période de canicule. Il se traînait comme un animal sans squelette, au ras du sol et se blottissait contre la faïence de la cuvette des toilettes. Il ne quittait ce poste que pour sauter sur le lit et poser sa vieille tête contre sa vieille tête à elle, en ronronnant à bas bruit et respirant à l’unisson. Le matin de la fête de la Vierge, elle l’avait découvert mort, les deux pattes posées, griffes rentrées, sur son épaule. Elle serait restée là, sans bouger, pendant tout le temps nécessaire pour le suivre sur son chemin de chat et monter vers un ciel qu’elle imaginait doux et lumineux. Son fils qui lui rendait visite une fois par semaine était passé le 18 août. Il avait jeté le cadavre dans un sac-poubelle et avait décidé d’apporter à sa mère un chat de substitution. Pour ce fils ordinaire un chat se remplaçait comme une paire de chaussures usagées. Un chat n’était pas un vivant de plein droit, de pleine vie. Il n’avait d’intérêt que s’il était utile à quelque chose, attraper les souris, amuser les gamins, tenir compagnie aux personnes seules.

Elle avait tenté de protester et devant son visage lisse et souriant, elle s’était tue. Depuis longtemps elle ne s’interrogeait plus sur ce mystère de la mise au monde d’enfants qui vous sont étrangers et qui malgré leur gentillesse conformiste n’ont rien de commun avec vous. Bref, un nouveau chat était apparu à la fin de l’été. Un puzzle de chat en noir et blanc. Un n’importe quoi de pelage sans queue ni tête. Du noir autour d’un œil, du blanc autour de l’autre, du noir sur le museau, du blanc sous la mâchoire. Un drôle d’animal, droit venu d’un refuge avec un carnet de vaccination et un nom pour le moins étrange : Chat Rouge. Il paraît, c’est du moins ce que son fils lui avait raconté, que la bête était si exclusive qu’elle exigeait de n’avoir aucun rival et feulait, sortait les griffes, voyait rouge dès qu’apparaissait dans son champ de vision un exemplaire de sa race. Il, ou plus exactement elle (car pour ne rien simplifier Chat Rouge était une chatte) voulait avoir son humain pour elle seule. Et ce fut le cas. Pendant douze ans, elle fut le seul amour de la vieille dame et elle n’aima qu’elle. Imaginez le bonheur. On se lève ensemble dès potron-minet, on déjeune, qui ses croquettes, qui ses biscottes, on regarde la télé, on fait les mots croisés, on répond parfois au téléphone, on se couche tôt le soir, l’une contre l’autre, à ronfler et ronronner de concert. Qui n’a pas vécu cette vie idéale avec un chat ne saura jamais ce qu’est l'adéquation avec l’univers, avec la terre qui tourne sans faire de bruit. Douze ans ! Une éternité ! Mais les éternités sont éphémères et passer de 85 ans à 97 ans, ça ne se fait pas sans désagréments. La vieille dame tombait de plus en plus souvent. Elle se relevait, agrippait son déambulateur et repartait avec Chat Rouge à ses côtés. Un matin la vieille dame ne parvint pas à se redresser. Chat Rouge lui donna force coups de museau, lui léchouilla les joues. Malgré leur double bonne volonté, il n’y eut rien à faire qu’à espérer le passage du fils et à rester par terre, chaleur contre chaleur. Il arriva le lendemain, écarta du pied Chat rouge qui ne l’entendait pas de cette oreille et revenait, malgré une chaussure de plus en plus agressive, coller son museau contre le nez de sa maîtresse. Les pompiers débarquèrent dans le délai raisonnable d’une demi-heure et emmenèrent la vieille femme à l’hôpital, aux urgences, où elle patienta sur un brancard, dans le couloir, le temps qu’une chambre se libère. Chat Rouge fut laissée dans l’appartement. Elle ne décolla pas de la porte d’entrée, attendant un retour qui remettrait le bonheur en marche. Elle attendit longtemps. Plus de deux semaines, ne quittant son poste de gué que pour aller la nuit se lover contre l’oreiller imprégné du parfum qu’elle aimait. Peu de gens comprennent ce que sont deux semaines pour un chat privé de sa maîtresse. Chaque seconde compte six fois plus puisqu‘un chat vit six fois moins longtemps qu’un humain. Le fils passait quand il en avait le temps, pour emplir un bol de croquettes et un autre d’eau du robinet. Quand il fut manifeste que la vieille dame ne rentrerait pas chez elle mais serait envoyée dans un EHPAD, sorte de bâtiment où l’on concentre les vieux qui vivent trop longtemps, il téléphona à l’association qui lui avait confié Chat Rouge douze ans plus tôt et exigea qu’on la reprît. Le rendez-vous pour la restitution fut fixé la semaine suivante, le jeudi. Le hasard voulut que ce même jeudi dût être celui du transfert de l’hôpital à la Résidence des peupliers quelque part dans la banlieue nord, entre les tours d’une cité et les voies de chemin de fer.

Le jour venu, une jeune fille avec des couettes et un long manteau de laine grise vint, une panière à la main, récupérer Chat Rouge qui s’était faufilée sous la couette et se faisait aussi petite que possible. La jeune fille aimait les chats et les connaissait, croyait-elle, comme sa poche. Elle parla, caressa la couette là où elle formait une légère éminence que trahissait une respiration saccadée. Elle saisit Chat Rouge. Les chats sont fatalistes, ils ont l’habitude du malheur. Quand il est inutile de lutter ils le sentent et se laissent faire. Un chat qui se laisse faire devient tout mou et laisse pendre ses pattes arrière comme si elles ne lui appartenaient plus. Elle fut glissée dans la panière dont la grille fut soigneusement fermée. Elle quitta son appartement et le parfum de la vieille femme, sans que le bon fils ne prononçât un mot. Il avait trop à faire, il devait courir à l’hôpital qui par chance était proche. Sa mère, sortie de son lit, lavée, garnie, habillée, avait été assise dans un fauteuil à haut dossier, prête à être saisie par deux jeunes brancardiers.

La suite de l’histoire, tout être sensible la devine. Dans le métro, Chat Rouge, recroquevillée au fond de sa cage, se serra autour de son cœur de chatte et se mit à ronronner de toutes ses forces. Dans l’ambulance la vieille femme entendit contre son oreille le ronronnement qui depuis douze ans la berçait et la rassurait. Elle y répondit par le ronflement qui remplissait d’aise Chat Rouge. Le ronflement se mêla au ronronnement et au bruit du moteur. Quand l’ambulance arriva à la Résidence des peupliers. Le moteur s’arrêta en même temps que le ronflement et le ronronnement. Tout était bien qui finissait bien. La vieille femme et Chat Rouge s’étaient envolées vers un ciel doux et lumineux. Il n’y aurait plus de ronflement, il n’y aurait plus de ronronnement, seul le moteur se remettrait à tourner.
Ce qui était déplorable, quand on y songe, car des trois, lui seul était responsable de la pollution et du dérèglement climatique.

PRIX

Image de Hiver 2018 - 2019
477

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Cudillero
Cudillero · il y a
Une bien jolie nouvelle.
Peut-être voudriez-vous lire mon poème, sélectionné pour la finale Grand Prix Hiver :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-vent-d-automne-a-susurre

·
Image de Souleymane Diallo Diallo
Souleymane Diallo Diallo · il y a
Ne comprendra que celui qui respect les animaux, je vous invite a lire mon texte:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/vie-et-vecue-dun-africain-en-afrique-1

·
Image de Fabregas Agblemagnon
Fabregas Agblemagnon · il y a
histoire pleine d'émotions. puis je vous inviter à lire ma nouvelle (https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/amour-impossible-12)
·
Image de Adjibaba
Adjibaba · il y a
Histoire très touchante et pleine d'enseignements également.
Cette histoire décrit un sentiment fabuleux notamment l'amour d'un chat à l'endroit de son maître.
J'ai beaucoup aimé.
Une invitation à soutenir mon oeuvre présentement en compétition : https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/entre-justice-et-vengeance

·
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Là encore, comme chez Mathieu Jaegert (Chats pitres au jardin), une bonne connaissance des félins et de leurs habitudes. Dans cette nouvelle, L'attachement, souvent méconnu, du chat à son maître est décrit avec tact et pudeur. Si vous souhaitez lire une histoire de chien, je vous invite sur mon site pour " Une longue attente".
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Belle histoire pleine d'émotions j'adore c'est très touchant.
Puis-je vous inviter à me lire dans la catégorie des nouvelles, "jeunes écritures" (Ma petite histoire écrite en vers rimés et si cela vous plait, de voter) ?
https://short-edition.com/fr/auteur/assmoussa

·
Image de Marie
Marie · il y a
Touchant !
·
Image de Caroline Rota
Caroline Rota · il y a
Beaucoup d'émotion en vous lisant, mais aussi beaucoup de questionnement sur moi même et mon histoire personnelle... Toutes mes voix *****
Je vous invite, pour un sourire ou un soutien peut-être, à découvrir "Mr Butt a disparu" dans le Grand Prix Hiver 2019... A bientôt :)
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/m-butt-a-disparu

·
Image de Sylvie Franceus
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Je découvre avec émotion Chat Rouge, et sa belle et triste histoire... Cette chatte, si attachante, m'a donné un beau moment de lecture. Merci et bonne chance pour la finale .
·
Image de Amelia Pacifico
Amelia Pacifico · il y a
Hormis la phrase de fin qui m'a brutalement extirpée de ma lecture, j'ai dégusté cette histoire comme Chat Rouge aurait bu son lait...
·
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Mon soutien à nouveau pour ce magnifique texte ! :D
·
Image de diego
diego · il y a
C'est magnifique! l'histoire finit bien malgré tout .Joli conte .
·
Image de Jriff
Jriff · il y a
Touchant. Une histoire sans dialogues, descriptive, transmettant le beau sentiment entre le maître et le chat. Un miroir visionnaire de la vieillesse qui fait réfléchir à nous-mêmes et à notre avenir. Une deuxième réflexion sur la loyauté et l'amour des êtres tellement magiques comme les chats.
·
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
«L'humanité» des animaux dépasse bien souvent celle des hommes.
·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
La vieillesse et le temps qui passe, la solitude, vous avez sublimé cela dans un joli conte bien maîtrisé et bien écrit ! Je suis nouveau, je découvre votre texte, et non sellent je m'abonne pour avoir le plaisir de vous lire mais je vous donne mes 3 voix ! Merci de passer lire mon premier texte en compétition ! https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-droits-de-lame
·
Image de Pascal Gos
Pascal Gos · il y a
Bravo pour ce joli conte. Je le relirais tranquillement en caressant mon chat. Merci pour ces instants nous remémorant nos anciens. Des émotions en vous lisant.
A bientôt sur nos mots.
A l'occasion je vous invite à me lire. Quelques émotions aussi. Enfin j'espère.
"Le bonheur des choses imparfaites", "le hamburger de noël", et "à cœur ouvert".

·
Image de Laurence Bourgeois
Laurence Bourgeois · il y a
Bonsoir Christian, je n'ai pas honte de dire que je n'avais pas encore lu rencontré votre "chat rouge". C'est chose faite ! Un texte sombre, mais très bien écrit, fluide. Et de l'émotion. Ce soir, cela me fait du bien ! Merci, alors... je vote**** ! Ma Guylaine est en finale dans "La piscine". Si vous avez envie d'aller à sa rencontre et de la soutenir, je vous donne le lien : https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/la-piscine-4
Merci, bon WE et à bientôt, Laurence

·
Image de Marcel Prout
Marcel Prout · il y a
J'ai failli oublier de revoter pour ce chat rouge d'émotion...
·
Image de Ode Colin
Ode Colin · il y a
une jolie découverte pour qui je vote bien entendu
·
Image de Guy Pavailler
Guy Pavailler · il y a
Quand les animaux humains et non humains se comprennent et s'aiment dans une simplicité sans histoires. Joli texte qui montre les liens et l’attachement et comment l’entourage s'en fout, surtout autour des vieilles personnes . Mes voix pour votre texte.
·
Image de Manodge Chowa
Manodge Chowa · il y a
c'est une triste histoire bien écrite avec le sort des personnes âgées dans ce monde où faire vieux os n'est pas toujours vu de manière positive par cette société dont le déficit ressemble au trou noir et qui cache sa joie à chaque fois que la canicule emporte des milliers de personnes, autant de pensions à payer en moins. Sauf que les retraites dorées ne sont pas inquiétées et qu'on parle d'optimisation fiscale lorsque certains partent à l'étranger pour tricher sur les impôts. Ils trahissent la France.
Visitez La divine justice si possible. Je voudrais vous entendre.

·
Image de R.J.P.Prin
R.J.P.Prin · il y a
Une histoire émouvante et une belle morale. L'Homme, en effet, a perdu son humanité, le goût des petits plaisirs simples. Tout doit aller vite, toujours plus vite, au détriment de la planète.

Bravo pour votre histoire et sa chute.

Je vous invite à découvrir "Le champ d'honneur", ma première nouvelle publiée.

Au plaisir de vous lire.

·
Image de Olivier
Olivier · il y a
Une vraie écriture au service de vrais sentiments.
·
Image de CassiopéeM
CassiopéeM · il y a
Un texte d'une grande humanité...
·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
Merci pour ce mot d'humanité qui devrait relier au sens propre comme au sens symbolique tous les vivants
·
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Serré autour de son coeur de chatte, superbe ! Mon vote pour tant d'émotions
Et je vous invite sur ma page, j'ai deux textes en finale, merci ...

·
Image de BonnyBanana
BonnyBanana · il y a
Le temps de lire, donc à peine qql minutes, je m'étais déjà beaucoup trop attachée à chat rouge. Bref, je suis un peu triste maintenant !
·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
Mais oui soyez triste, c'est un mal qui fait du bien car il est signe de sensibilité et de générosité
·
Image de Sandi Dard
Sandi Dard · il y a
Magnifique histoire de couple. .. Merci et au plaisir de vous lire sur ma page. ..

https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/eventail-ouvert

·
Image de Chantal Noel
Chantal Noel · il y a
La chute dit tout de l'actualité. Très émouvant.
·
Image de JARON
JARON · il y a
Bonjour Christian, beaucoup d'émotions et une grande pudeur à la lecture de votre texte, qui adoucissent la tristesse de la fin .Bonne chance pour la suite. Jacques.
·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
Merci beaucoup! C'est pour ces échanges que j'apprécie de nouveau Short que j'avais délaissé plusieurs années. Ce n'est pas pour être lauréat je l'avoue! Je l'ai été une fois et j'en ai été surpris. Mais ces courtes rencontres et ces découvertes entre lecteurs font le prix de ces "concours".
·
Image de Myla Flickinger
Myla Flickinger · il y a
très belle histoire !
·
Image de Marie-Françoise
Marie-Françoise · il y a
Belle sensibilité, je suis très émue par votre texte voici mes voix. Je suis en lice avec le Lapin Brun, si le coeur vs en dit...merci
·
Image de Flopi
Flopi · il y a
Très belle histoire racontée avec beaucoup de douceur et une morale glissée comme si de rien n'était à la fin. C'est tellement triste :( mais bravo et pour courage pour la finale !
·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
Merci Flopi. Et au plaisir de nouvelles rencontres sur Short!
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Tragique , raconté avec pudeur . Bonne chance et bonne finale .
·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
C'est gentil. Le classement final n'est rien en comparaison de ces messages qui nous relient.
·
Image de Galactia
Galactia · il y a
Je vote surtout pour la dernière phrase!
·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
Alors là vous êtes the first!
·
Image de JACB
JACB · il y a
Mon soutien de nouveau Christian!*****
si le droit des femmes vous intéresse, je vous invite ! à bientôt ?

·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
Le droit des femmes? Mais je lutte depuis des décennies! Où vous retrouver?
·
Image de JACB
JACB · il y a
Sur ma page: "La femme est l'avenir de l'homme".
·
Image de Jcjr
Jcjr · il y a
Beaucoup de délicatesse dans cette relation féline , qui aident des millions de gens dans leur solitude.Bravo pour cette finale. **** "l'essentiel" est en finale TTC, si le cœur vous en dit.
·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Confirmation du vote initial. Bravo et bonne chance !
·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
+5 car j'aime les chats - surtout les rouges -, les vieilles dames, et votre histoire...
·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
Alors nous sommes faits pour nous entendre!
·
Image de Julia Chevalier
Julia Chevalier · il y a
Un très beau texte avec de belles images de complicité mais aussi une analyse très acide de la relation mère vieille et enfant adulte. Mes voix
·
Image de Beberthe
Beberthe · il y a
Une nouvelle qui a du style et du mordant.
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Je renouvelle mes votes .
·
Image de Arletyna
Arletyna · il y a
Moi, j'ai beaucoup aimé, peut-être parce que j'ai 4 chats, peut-être parce que c'est écrit avec beaucoup de justesse et de sensibilité. Un seul bémol, la dernière phrase sur la pollution qui est un peu "hors cadre" pour moi.
·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
Oui j'ai reçu plusieurs fois cette critique que je comprends. C'était pour moi une distanciation, une manière de ne pas me laisser aller à l'émotion mais aussi ce constat très simple que de petits moteurs humains et félins qui ne font du mal à personne sont plus fragiles que les moteurs qui empoisonnent le monde et qui eux continuent de tourner...
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
je renouvèle mon vote !
en finale Poésie avec ' De sa vie en rose ' si vous aimez, ainsi qu' Imaginarius

·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
je vais y aller
·
Image de Th. de Saint-Val
Th. de Saint-Val · il y a
Ai remis le couvert.
·
Image de Mome de Meuse
Mome de Meuse · il y a
Bonne chance pour ce texte émouvant.
·
Image de Enko
Enko · il y a
Miaouh!
·
Image de Emsie
Emsie · il y a
Je vous renouvelle mon soutien pour ce texte qui m'a tellement émue... Je vous ai même volé vos mots pour parler de mon chat ("un puzzle de chat, n'importe quoi de pelage sans queue ni tête"). Encore merci.
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Félicitations pour cette Finale du jury ! Je soutiens votre œuvre. Une invitation
à découvrir “Grappes de Raisins” qui est également en finale. Merci d’avance !

·
Image de Pingouin
Pingouin · il y a
Bravo pour ce texte plein de sensibilité
·
Image de Christian Pluche
Christian Pluche · il y a
Je réitère mon vote, bonne chance à votre texte Christian !
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Bravo pour cette belle place de finaliste du jury, Christian, je renouvelle mon vote pour ton Chat Rouge et pose avec plaisir les 5 premières voix de la finale !
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
...pour ce monde des chats, fascinant , mes voix !
en lice Poésies Hiver avec ' ' De sa vie en rose ' et ' Continuer ', si vous aimez

·
Image de Magalune
Magalune · il y a
j'adore les chats et je suis de celles qui trouvent une vie sans eux bien triste. j'ai eu autant de peine pour la grand-mère que pour la minette en lisant ce beau texte. j'en reste toute émue.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
"attendant un retour qui remettrait le bonheur en marche" c'est très percutant ce type de phrases et le texte en est truffé, j'ai a-do-ré découvrir ce texte, bravo !!!
·
Image de N.Bourdier
N.Bourdier · il y a
Toutes mes voix pour cette jolie nouvelle, quand on aime les chats on est conquis. Je vous invite à lire "Le royaume de Bréhémont".
·
Image de Nini
Nini · il y a
Une nouvelle toute en douceur et en violence. La douceur des caresses et de la complicité entre la vieille dame et la vieille chatte ( parallélisme drôle et délicat des expressions )violence du temps qui passe et de l' indifférence cruelle du fils. La chute est formidable, lapidaire et ironique pour mieux tenir à distance les larmes.
·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
Merci Nini. Nos deux sensibilités se rejoignent.
·
Image de Christian Pluche
Christian Pluche · il y a
Bravo Christian pour ce retour sur Short c'est une réussite ! J'avais beaucoup apprécié vos textes précédents !
·
Image de Christian Pluche
Christian Pluche · il y a
Et votre définition d'un Ehpad est particulièrement bien vu... "EHPAD, sorte de bâtiment où l’on concentre les vieux qui vivent trop longtemps"...
·
Image de Abi Allano
Abi Allano · il y a
Une histoire émouvante.
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Très touchant !!
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Félicitations Christian pour la sélection de ce beau texte, et toutes mes voix !
·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
Mais Fred c'est surtout le plaisir de te "revoir". Il est vrai que j'avais délaissé Short depuis presque 2 ans!
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Et pour moi une agréable surprise de t’y « revoir » sur un thème que tu affectionnes et que tu avais abordé avec tant de bonheur pour tes lecteurs dans ton roman « Les chats de Louise Michel ». Tu as été proposé en coup de cœur sur le forum pour ton Chat rouge, je ne suis pas encore passée voir mais je le ferai et mentionnerai ce roman si tu n’y vois pas d’inconvénient.
https://short-edition.com/fr/forum/le-tam-tam/coup-de-coeur-du-moment
« Le Chat rouge » y est mentionné et félicité par deux auteures.
Quant à moi je n’ai jamais cessé de proposer des textes sur Short, avec quelques places de finalistes et une place de lauréate du jury l’an passé avec « Les Baskets de sept lieues ». Actuellement quelques nouveautés sur ma page en Prix Imaginarius et prix saisonnier.
https://short-edition.com/fr/auteur/fredorthez

·
Image de Mathilde
Mathilde · il y a
Une belle mort. Je vote.
·
Image de Angélique Guyot
Angélique Guyot · il y a
Mes larmes du jour
·
Image de Pingouin
Pingouin · il y a
Un texte écrit par quelqu'un qui connaît bien les chats .
·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
Je ne les connais pas! Ils sont trop mystérieux pour que l'on puisse prétendre les connaître! Mais je crois que mes chats me connaissent! Merci Pingouin (j'adore les pingouins)
·
Image de JACB
JACB · il y a
Deux tranches de vie...à la mort ! Beaucoup d'empathie pour les deux.
·
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Moi qui suis une mère chat, je ne peux qu'apporter mes 5 voix à cette nouvelle que je trouve parfaite, fond et forme. Une remarque très juste, entre autres : les chats qui se font tout mous.
·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
Alors vous êtes de ma famille!
·
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
J'ai trois chats et demi...et je leur parle...et ils me répondent.
·
Image de Paulbrandor
Paulbrandor · il y a
Mes voix pour ce beau couple ronronnant dans un texte rempli d'amour et d'humour.
·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
Merci pour votre appréciation et pour avoir mentionné cette touche d'humour que vous avez mentionnée et qui est une manière de sourire à travers les larmes.
·
Image de Chantal Noel
Chantal Noel · il y a
J'ai bien aimé, même si j'ai trouvé la dernière phrase inutile. Elle casse un peu l'ambiance. Une lecture agréable cependant.
·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
Merci! Je comprends votre réticence mais cette dernière phrase est une façon de refuser de trop s'attendrir, une politesse du malheur.
·
Image de Marcel Prout
Marcel Prout · il y a
Vive les chats ! Me reste à espérer que je survivrai pas au mien ...
·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
J'ai pensé comme vous plusieurs fois hélas! J'ai survécu et j'ai pu sauver d'autres chats. Mais je n'ai oublié aucun d'entre eux et le jour venu, je serai escorté par leur petite troupe.
·
Image de Fredoladouleur
Fredoladouleur · il y a
Un texte émouvant ! Chat m'a plu :-)
·
Image de Line Chatau
Line Chatau · il y a
Et dire que certains n'aiment pas les histoires de chats! Moi , je les adore! Récit très émouvant, écriture fluide et un amour des chats qui se devine à chaque ligne! Mes voix +5
J'ai deux textes en lice et une histoire de chat, si le coeur vous en dit....

·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
Chatau c'est un nom de chat! J'irai lire vos textes bien sûr!
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
j'ai eu l'impression d'entendre un ronronnement . Celui du chat heureux de rejoindre sa maîtresse ? Ou celui de la vieille dame qui voulait retrouver son chat ?
Beau récit plein d 'amour . Un amour de chat !

·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Un beau texte émouvant et plein de tendresse pour les chats.
Je suis en finale avec un conte que je vous invite à lire pour éventuellement le soutenir.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/larmee-des-ombres +5

·
Image de Emsie
Emsie · il y a
Grande émotion à la lecture de ce texte qui témoigne d'une vraie connaissance de ces petits félins et des relations qui peuvent se créer, si l'on sait bien s'y prendre. Mais ce n'est pas tout. J'ai aussi aimé la description de ce fils "mal présent" et ces merveilles d'images ("Chat rouge se serra autour de son cœur de chatte", entre autres...). Seul bémol, la chute, qui gâcherait presque la délicatesse du récit. j'ai dit "presque". +5, bien sûr !
·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
Oui je comprends votre réticence que plusieurs lecteurs partagent. Comme cette histoire s'ancre dans la réalité, j'étais ému moi même et cette chute est une façon de réagir, de ne pas se laisser aller à l'émotion, et aussi de rendre hommage à ces vies modestes qui ne nuisent à personne
·
Image de Emsie
Emsie · il y a
Oui, je comprends et respecte votre démarche, c'était juste un bémol personnel. Encore bravo pour ce si beau texte qui m'a presque donné envie de renommer mon chat (tigré-blanc-roux) "Puzzle" !
·
Image de Yannick Detraissan
Image de Jacques Franchino
Jacques Franchino · il y a
Un beau texte, qui évoque avec tact et tendresse l'amour que se portent deux êtres. Animal ou humain, qu'importe en l'occurrence. Je trouve par contre que la fin du dernier paragraphe est maladroite, immergé dans l'émotion de ma lecture, que m'importe le dérèglement climatique... Probablement un trait d'humour auquel je n'ai pas été sensible. Mais: une belle découverte, un excellent moment de lecture et une réelle émotion, sur le fond et la forme.
·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Une tendresse pour les chats que nous avons en commun. Un texte qui leur donne une place qu'ils occupent souvent et qu'on commence petit à petit à leur reconnaître.
·
Image de Th. de Saint-Val
Th. de Saint-Val · il y a
Chat m'a plu.
·
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Énorme coup de cœur pour ce texte. On ressent un vrai amour pour les chats à travers les lignes de ce texte, cela imprègne chacune des descriptions de Chat Rouge, il (elle !) en devient un véritable personnage au même titre que les humains. De l'émotion, il y en a dans ce récit simplement émouvant. J'ai eu les larmes aux yeux à deux reprises durant ma lecture : au moment du passage de la vieille dame de 85 à 97 ans, ainsi qu'au terme de leurs ronronnements/ronflements. La chute est exceptionnelle de par son écriture et l'émotion qu'elle procure : quelle idée brillante d'avoir saisi cette union des sons graves en un même concerto final !! La construction du texte est parfaite, naturelle, l'atmosphère sonne réel et même plus seulement réaliste. Chapeau bas, et mes sincères remerciements pour avoir évoqué avec tant de justesse le duo fusionnel que forme souvent les personnes isolées avec leur animal. :)

Si tu le souhaites, n'hésite pas à aller découvrir mon conte "Pacha et Rougemaille" actuellement en lice sur le Grand Prix TTC d'hiver :)
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/pacha-et-rougemaille

·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une œuvre bien construite, bien écrite, captivante et touchante ! Mes voix !
Mon œuvre, “ Sombraville”, est en Finale pour le Prix Imaginarius! Une invitation
à venir la soutenir si vous l’aimez ! Merci d’avance et bonne journée !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sombraville

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Merci pour ce texte émouvant.
J'ai apprécié les réflexions humoristiques que vous y avez introduites ici et là et plus particulièrement celles qui terminent votre récit :)

·
Image de Christian Wacrenier
Christian Wacrenier · il y a
Merci beaucoup et notamment pour avoir compris cette chute qui a déplu à certains.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème

NOUVELLES

Jean-Marie Coppin n’était pas du genre téméraire ; pourtant, cette nuit-là, poussé par une fringale et une certaine audace, le modeste employé de banque descendit sur la pointe des pieds ...