CHARNEL N°3

il y a
2 min
736
lectures
584
Finaliste
Public

Apprenti scribouillard ...

Image de Portez haut les couleurs ! - 2022
Image de Très très courts
Mon souffle est court, la fatigue saoule mon corps, la boue pétrifie mes gestes. Malgré la froideur hivernale, Les cheveux collés sur mon visage ruissellent de sueur. Moulue par tant de collisions, épuisée par tant de courses, j'ai du mal à me mouvoir. Mes muscles sont raides et douloureux, je suis au bout de ma vie.

Le chronomètre égrène trop lentement les dernières secondes de cet interminable match.
Un énième ballon perdu roule dans l'en-but. Lisette en dernier rempart, se couche sur le cuir pour éviter le pire. Deux furies lancées à pleine vitesse la martyrisent de leurs coudes et de leurs genoux assassins.

Ce sacrifice nous permet de conserver un petit point d'avance au tableau d'affichage. L'arbitre siffle et désigne le cloaque où se jouera la dernière mêlée, le sort de cette rencontre.

Je profite de ces trop brefs instants de répit pour rassembler mes dernières forces, le dos courbé, les mains bien calées sur les genoux.
Le public hurle ses encouragements. Suzy saisit mon flanc droit et me serre très fort contre elle. Rien ne doit nous séparer. La vigueur avec laquelle elle m'a empoignée atteste clairement du courage qu'il va falloir déployer dans cet effort capital.

Manon, à genoux derrière moi, tape sur mes fesses pour me signifier que je ne suis pas seule et que toute l'équipe compte sur moi. Son épaule vient se plaquer sèchement contre ma cuisse, je ne peux plus reculer.
Ma tête plonge avec force entre les deux billes de mes opposantes. Une odeur âcre se dégage de ce magma fumant. Un énorme nuage de sueur se déploie au-dessus de ces seize combattantes imbriquées comme des tuiles.
Toutes liées nous poussons le « wouh ! » commun qui coordonne nos efforts.

Surtout ne pas céder. Prise dans un étau qui cherche à me briser l'échine, je lutte pour conserver un dos bien plat, pour ne pas exploser. Mes oreilles chauffent, ma nuque se raidit, mes vertèbres voudraient se désolidariser mais je dois résister, bien rester dans l'axe de ces forces opposées dont je subis les quintaux.
La douleur traverse tout mon corps tendu à l'extrême, je serre les dents, mes appuis veulent fuir dans ce bourbier mais il faut avancer coûte que coûte. Plutôt mourir que de reculer.

Ces intenses secondes paraissent interminables. Soudain, la fille face à moi ploie, m'entraînant au sol avec elle. Elle a cédé. Mon visage heurte le gazon et s'écorche sur le fond de cette mare insalubre. Sous la poussée continue de mes sœurs d'armes, je culbute pieds par-dessus tête. La mêlée s'effondre. « On les a tordues ! C'est gagné ! »

Une main tendue me relève. Toute l'équipe me congratule, m'embrasse, toutes les joueuses me serrent dans leurs bras, me caressent la tête, me tapotent les épaules.

Je me tuerais pour elles qui m'aiment malgré mes bourrelets, mes kilos en trop et toutes ces différences qui, depuis mon adolescence pourrissent quotidiennement ma vie en dehors du terrain de jeu.
584

Un petit mot pour l'auteur ? 202 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Viktor September
Viktor September  Commentaire de l'auteur · il y a
*Le numéro 3, le pilier droit d’une équipe de rugby est une joueuse de l’ombre, le fondement même de la mêlée. Loin des grandes envolées, elle est de tous les combats et s’éreinte pour que ses équipières brillent, elle est l’altruisme personnifié, son engagement est sans faille.

Merci à toutes les lectrices et à tous les lecteurs qui ont permis à ce texte d'accéder à la finale. J'espère qu'il plaira au jury...

Image de Mickaël Gasnier
Mickaël Gasnier · il y a
J'ai lu sur votre profil auquel je me suis abonné que vous étiez apprenti et non apprentiE scribouillard, alors pourquoi vous êtes vous mis dans la peau d'une femme ?
Mon soutien et bonne finale !

Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Affirmer que le sport n'a pas de sexe, que les critères de beauté sont très personnels, et dire qu'engagement ne se décline pas qu'au masculin, voilà ce qui a motivé l'écriture de ce texte, au féminin.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Oui, tout à fait, Viktor ! Je réitère mon vote plein tarif ! 😻
Image de Mickaël Gasnier
Mickaël Gasnier · il y a
Voilà qui m'éclaire... Merci et bon dimanche Viktor
Je suis tout à fait d'accord avec vous.

Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un auteur. Une narratrice. Un hommage. Respect !
Image de Viktor September
Image de VERONIK DAN
VERONIK DAN · il y a
Magnifique récit, on est dedans, on souffre, on souffle avec elles et à la fin on prend une bouffée d'air frais. Ma petite fille de 16 ans fait du rugby, quand elle rentre d'1 match elle a des bleus partout mais elle s'en fiche pour elle c'est un sport magique, un état et esprit d'équipe.
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Les valeurs de solidarité sont essentielles et pour des ados appartenir à un groupe est très important.
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Bonjour. Épinglez votre commentaire pour qu'il reste en haut de votre page.
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Merci pour le conseil, c'est maintenant fait.
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
De rien. Bon week-end 😉
Image de Mome de Meuse
Mome de Meuse · il y a
Bonne chance pour cette finale.
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Merci pour votre soutien!
Image de Florence VILA
Florence VILA · il y a
Un des rares textes sur le rugby féminin très peu visible également. Original et bien foutu. Un homme se met enfin dans la peau d’une femme. J’attends avec impatience d’autres récits et vais lire tous les autres de votre plume.
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Merci beaucoup Florence pour votre soutien.
Image de Patricia Destrade
Patricia Destrade · il y a
"le terrain de jeu", comme lieu qui brise ce à quoi la société nous assigne... C'est sans doute discutable, mais votre fiction fonctionne!
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Le terrain de jeu est un lieu où passagèrement toutes les différences s'estompent, lieu où les barrières tombent, où chacun(e) apporte sa pierre à l'édifice d'un sport qui n'est finalement que prétexte à ses retrouvailles, la plupart du temps.
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Merci pour votre soutien.
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Il y a Chanel n°5 et puis Charnel n°3 qui met à l’honneur une femme de l’ombre animée par l’esprit d’équipe, des valeurs sportives essentielles. Une joueuse engagée que j’ai suivie pas à pas dans sa lutte acharnée… bien que le rugby ne soit vraiment ma tasse de thé. Nul n’est parfait ! :-) Un bouquet de cœurs et tous mes vœux Viktor pour la suite des événements.
Image de Viktor September
Image de Jean-Louis Blanguerin
Jean-Louis Blanguerin · il y a
Je (re)vote. Belle finale, Viktor !
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Bravo pour cette finale
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Bonne finale à votre texte, Viktor.
Image de Soizic Graham
Soizic Graham · il y a
Mon soutien entier
Image de Flor Ever
Flor Ever · il y a
J'ai à nouveau retrouvé ce courage et cette solidarité qui anime ce texte. Bravo!
Image de Duje
Duje · il y a
Bonne chance +5
Image de Viktor September