Chapitre 75 Versé 5 Ligne 3

il y a
1 min
15
lectures
1

Le vecteur de mes écrits sont la réalité de l'amour et de l'incohérence face à la mort ; la vie, l'amour, l'humour... Il suffit d'un instant, il suffit d'un regard, il suffit d'une attitude. En  [+]

"Lorsque la destruction d'un homme est en marche et qu'il ne peut rien y faire pour s'en échapper. .. son futur est inévitablement la fin de lui-même, autoprogrammé pour mourir.
De part la faute du mépris des autres, de part du dedaignement de la hiérarchie, de part d'aucune considération des gens, de part l'indifférence des proches...
L'existence d'un homme parmi des milliards d'autres, un homme incompris...un homme incompris meurt toujours seul..."
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !