ça n'a pas de sens

il y a
3 min
23
lectures
2

L'amour des mots depuis toujours, les rassembler, les disséquer, juxtaposer les sons, les écouter résonner dans l'espace. Un roman qui sort le 17 août 2022 en librairie : Retour à Constance ! Une ... [+]

Ça n'a pas de sens




L'argent ne fait pas le bonheur. Et quand on n'en a pas, on n'est pas malheureux.
Tout le monde le sait.

Faire la queue dans l'entrée d'un restaurant le samedi soir, en attendant d'être installés, cela n'a pas de sens, quand on peut rester chez soi et faire mijoter son plat préféré.
Au moins, on aura choisi les ingrédients, on saura que le poisson est frais, puisque acheté le matin même au marché. Au restaurant, comment vérifier ? Une sauce hollandaise bien épaisse cache souvent un manque de fraîcheur. Les haricots verts facturés en supplément quand on a refusé les frites sortent probablement d'une boîte de conserve. Quant aux desserts, n'en parlons pas. Une crème brûlée facturée huit euros doit revenir à 80 centimes.
Un ratio de 1 à 10, c'est une honte.

Refaire la queue pour aller au cinéma en payant douze euros la place et entendre tousser pendant tout le film, c'est franchement idiot. La télévision repasse en boucle tous les James Bond et puis il y a Netflix. Avec un plateau-télé et bien au chaud avec son homme, c'est vingt-quatre euros d'économisés.

Partir en vacances par centaines vers les mêmes pays chauds et être pris en otages dans les aéroports par des bagagistes en grève, quand ce ne sont pas les pilotes, c'est prendre le risque de passer six heures assis sur le sol d'une aérogare, avec à peine un sandwich et une bouteille d'eau. Et attention : la chikungunya transite aussi par là et maintenant le covid. Alors qu'au camping de Saint-Malo, où l'animation est au top chaque été, et en français, on se fait plein d'amis sans devoir faire des milliers de kilomètres. Sans compter que le cancer de la peau fait des ravages depuis vingt ans, à cause des plages surexposées de la Méditerranée. Il faut être inconscient.

La mode ? Parlons-en de la mode. Quand toute la Chine copie la petite robe Hermès ou le cardigan Chanel et qu'on les trouve à vingt euros chez H&M, pourquoi se gêner, on est fashion toute l'année. Et la fausse Rolex achetée devant Tati, elle donne l'heure elle aussi.
Punir les gens qui achètent du faux, et quoi encore ! « C'est tuer le commerce » disent-ils au gouvernement. Mais au contraire, on vend en France chaque jour dix fois plus de faux Vuiton que des vrais. Ça en fait des vendeurs.

C'est écrit dans 20 minutes, le quotidien gratuit distribué dans le métro. Parce qu'on ne va pas en plus payer les Informations. D'ailleurs tous ces riches qui roulent en voiture, ils ne les trouvent pas ces journaux. Tant pis pour eux, il faut prendre le métro. Et imaginez tous les PV qu'on économise quand on n'a pas de voiture.
Et l'essence ? Une vraie obsession, le prix à la pompe. Sans voiture, c'est un stress en moins. Que le baril monte ou descende, le ticket de métro ne change pas de prix, ni la carte navigo. En plus, cette solitude, dans sa voiture tous les matins, les mains cramponnées au volant, quand dans le métro on peut lire... d'accord, quand on est assis, parfois c'est vrai on est debout, un peu serrés les uns aux autres ; ça ne sent pas toujours très bon,...mais on peut faire des rencontres. Si, si, des sourires dans le métro, ça arrive. Plus souvent que des agressions. Enfin... il faudrait faire des statistiques comparatives.







Dire que les livres coûtent cher, quand il y en a des milliers dans les bibliothèques avec la carte d'abonnement à trente euros –à l'année- c'est de la mauvaise foi. Quelle idée de les acheter. Ça oblige en plus d'aller chez Ikéa pour trouver des étagères, qui vont encombrer le salon et prendre la poussière. Mauvais raisonnement. Cette envie de toujours posséder.

Tout comme les œuvres d'art. Quand on voit ce qu'ils mettent dans les musées, on sait très bien que les plus beaux tableaux sont faits par des enfants de maternelle. Il suffit de bien soigner la signature –attention, dans l'angle du bas, à droite- et d'un encadrement de qualité et tous vos amis pensent que cela vient de Drouot.


*****



Aujourd'hui est un jour de chance. Dans le métro, ce matin, un étudiant distribuait des coupons gratuits pour le Salon Nautique, Porte de Versailles.
Avec mon copain, on est ressortis deux fois pour repasser devant lui et en avoir encore. SIX, qu'on en a eu. Dimanche on va pouvoir inviter les voisins du dessus. Lui est breton, il aime la mer. Sa femme aussi. Et puis on y voit de ces bateaux, on a même le droit de monter dessus.
Faut bien rêver !
2

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Il faut mettre tous ces sens, dessus. Ou dessous. Puis prendre un pardessus comme dessous. Bien secouer tout cela pour se trouver en tout sens: interdit. Là, on conteste la prune, puisque d'une part, l'on est en métro, mais trop pas, tout de même et que ce n'est pas encore la saison des prunes; alors si c'est pour en avaler une qui vient de Tahitati, et Monoi, c'est du gallinacé? Faudrait pas nous prendre pour des écoloconos. On a fait des études, nous. Des études statiques, Stick! Mais je m'égare, là ou les 20 minutes sont gratos. c'est toujours cela d'économisé sur le billet pour le petit tour de cons dans l'espace... un Munsk parait t-il. C'est Edmond qui me l'a dit. Et l'on ne le croit pas... Alors, dans quel sens le prendre? Enfin, allez comprendre. Bon, ce n'est pas tout ça, mais je dois aller laver ma Rolls. Une Norev 1965! avec les portes qui s'ouvrent! Hein, comment, laisse les ouvertes et toi ferme-la? Bon, ben si vous insistez...
Bonjour Nicole. Enchanté! Je suis peu loquace, parfois. On mettra cela sur le compte de la timidité...
Cela dit, bienvenue! (je suis sûr que vous ne vous attendiez pas à un tel commentaire! Bref, sensé... enfin... une surprise quoi... ).

Image de Nicole Proton-Charlier
Nicole Proton-Charlier · il y a
Merci Phil, je viens à peine de mettre ce texte, on peut dire que vous êtes réactif ;) merci aussi de rebondir avec humour et dérision sur mon ironie .... l'écriture c'est aussi s'amuser ..
à bientôt , Nicole

Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
À bientôt... autour des mots... il faut que cela soit et reste un plaisir. Un jeu, où parfois se mêlent les émotions... Vive le jeu d'émaux, à bas celui des maux! Bonne soirée.