Braises ternaires

il y a
1 min
624
lectures
101
Finaliste
Jury

Il faut avoir une musique en soi pour faire danser le monde  [+]

Un râle. Un souffle ardent sur la nuque penchée,
Offerte. Deux corps s'entremêlant, face à face.
Un homme aux gestes alertes, à la fougue ignée
Et l'autre attendant d'être pénétré. Fugace
Il espère ce moment où le vit puissant
Déchire violemment la chair sèche et fragile,
Arrache l’être jusqu'à effusion de sang.
L’homme met de côté sa vivacité, il
Prend son temps, feinte à maintes reprises, assène
Enfin le coup de grâce. Arrêt. L’homme consomme
Et l’autre subit l’assaut, impuissant, la haine
Au ventre et à l’âme. Perte du statut d’homme.

Rien à faire, ce mec va m’enculer et je
N’y peux rien. Qu'est-ce qui m’a pris de venir là ?
Le pire des accueils. Pas un sourire. Je
Vais tout perdre ce soir, ma dignité et ma
Vie. Attaché je ne peux pas bouger, soumis
Au bon vouloir de celui qui va me souiller.
Et quelle haleine ! Chaude et putride. Je prie.
Plus loin une femme qui semble s’ennuyer
Assiste au spectacle. Elle scrute, la main sous
La jupe, mouvement mécanique, lent. Elle
Enfonce un doigt dans le con. Ma vision est floue.
Les larmes ornent mon visage. De vraies dentelles.

Tu es à moi. Je fais de toi ce que je veux.
Je vais te saigner et t’écarter l’orifice.
Te lacérer, te couper. Étranger tortueux
Tu as fait l’affront de venir, sans artifice
Selon tes dires. Ici tu n’es rien. Maintenant
Écoute le claquement des joyeuses. Alors ?
De ton corps il ne restera rien, le néant.
Je suis ton Dieu qui t’enflamme, couleur braise or.
Quand mon foutre jaillira, l’explosion sera
Telle une blanche d’Apollon, exquise. La
Fin sera dionysiaque, noire et rouge. La
Fin, silencieuse, se termine par un La.

101
101

Un petit mot pour l'auteur ? 14 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Søkswen
Søkswen · il y a
Un côté Gainsbourg.
J'ai lu deux fois.
D'abord à rebours.
ensuite en émoi

Image de Jpoulain
Jpoulain · il y a
Une écriture rare! Bravo
Image de Redcode
Redcode · il y a
Tu me mets KO ! J'adore...non je m'incline.....en résumé ce texte est Grand !
Je vote et je vote !

Image de Marco Chapeau
Marco Chapeau · il y a
Merci beaucoup Redcode!
Image de Yannick C
Yannick C · il y a
on tient notre gagnant!
Image de Marco Chapeau
Marco Chapeau · il y a
Merci Yannick!
Image de Patrick sard
Patrick sard · il y a
le tout en alexandrins, bravo!
Image de Marco Chapeau
Marco Chapeau · il y a
Merci! Oui en alexandrins, pour le plaisir
Image de Pierre Gravagna
Pierre Gravagna · il y a
Totalement à l'opposé de mon style mais un texte de haute tenue, malgré la concurrence de ce texte pour mien, je vote et félicite cet enculé qui risque bien de gagner le concours.
Image de Pierre Gravagna
Pierre Gravagna · il y a
Salut l'enculé t'aurais pu voter pour moi, à moins que tu n'aies pas aimé mes textes, dommage, g besoin de soutien
Image de Nabelle Martinez
Nabelle Martinez · il y a
je dois être trop fleur bleue...ceci dit, il fallait oser.
Image de Marco Chapeau
Marco Chapeau · il y a
Dur au premier abord oui
Image de Fabien
Fabien · il y a
Ecriture très originale, magnifique!
Image de Zazak
Zazak · il y a
Dans le thème jusqu'au bout. Un plaisir à lire

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

La Terrasse

Hermann Sboniek

C’est une terrasse en bois au-dessus de la jungle Birmane. Elle ceinture une maison construite à flanc de colline. Sa partie la plus large semble posée sur des frangipaniers en fleurs. Puis le... [+]


Nouvelles

La Bretagne

Wynn

15 août 1606, Combrit, Bretagne, dans un champ de blé
La terre est lourde, le soleil cogne contre sa nuque. Encore et toujours, inlassablement, dans cet immense champ. C’est... [+]