Assassinat

il y a
1 min
33
lectures
6

J'ai 60 ans et suis auteure d'un roman publié en 2008. Mes passions sont l'écriture et la lecture. Je suis adhérente de l'association locale "l'Atelier des Mots" créée par Jeanine où nous  [+]

Assassinat
Devant moi, comme ça, Elle venait de la tuer.
La victime se prénommait Paloma, très joli prénom pour une si courte vie. Son destin s’était arrêté à l’aube de sa 18ème année, simplement parce qu’elle était une femme.
Elle disait que Paloma l’avait bien mérité, on ne se donne pas ainsi.
Je faisais remarquer que la chose était impossible en l’absence d’un homme.
Elle me confirma que tout le monde le connaissait mais il n’avait pas été inquiété, il revenait à Paloma et à elle seule, de se protéger, de ne pas succomber.
A la demande de ses parents, Paloma avait confié son ventre à une « faiseuse de mauvaises aventures » munie d’une aiguille à tricoter destinée à lui faire passer.
Ce traitement charlatan s’est compliqué et Paloma a rendu l’âme dans d’atroces souffrances.
Les faits remontent à 70 années, mais peu importe le temps passé, l’évolution de la société, la lutte pour la condition féminine... Elle, continue de déclarer « elle l’a bien mérité »
Chère Paloma, que je n’ai pas connue, je me demande combien de temps encore, Elle va continuer de te tuer ?
Paloma tu es morte d’avoir aimé, ton assassinat me semble perpétuel comme la sépulture où repose ton corps atrocement mutilé.
Je rêve du jour où Elle dira « Cette pauvre Paloma, ne méritait pas ça » mais hélas, je crois ma lutte vaine, cette phrase je ne l’entendrai pas.
Repose en paix, jolie Paloma, mon Respect t’est acquis
Sylviane Niederlaender (3/12/2016)
6

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !