1
min
Image de PreuveHumaine

PreuveHumaine

3 lectures

0

L'amour qu'il porte à Jésus est intense. Mais l'intensité d'un vin est bien plus agréable pour lui, après le repas, pendant ou bien avant. Que dire le vin, la bière, tout alcool possible de boire, il boit. Mais ne serait-ce pêché de vivre dans l'insalubrité de son âme de se cacher derrière ses choses qui nous empêche de vivre, ou bien qui nous tuent à petit pas. Je pense que si. Sa vie se retourne, son cerveau est attaqué mais pas que. Pourquoi s'est-il laissé tenter ? Je n'arrive pas à le croire, il est perdu, il fait boire une enfant. Il la laisse boire devant ses propres yeux démunis de sentiments. Pourtant sachez que cette homme avait des expressions, des gestes qu'il le faisait passer pour adorable, c'est à ce moment là qu'il faut se méfier. Il n'était pas adorable, confier sa fille à un tel con. Un tel homme pleins de désespoir et sans aucune issue de secours. Quelle énorme erreur. Ses doigts sombres, son visage sans expression, et son organe génital puant la haine, la violence. La violence de ses gestes, de sa connerie, de cet organe génital dont il(s) se sert(/servent) pour violer, agresser des enfants, leur abîmer chaque partie du corps, de hanter chaque parties de leurs cerveau. Il aime Jésus, mais il n'est pas capable de l'écouter de le lire, de le servir comme propre feront les croyants de cette religion. C'est un monstre. UN MONSTRE. Personne n'a le droit de s'en prendre à cette jeune fille, à cette femme, à ce jeune homme, ou à cet enfant, même cet homme. Qu'ont-ils demandés ? Pourquoi abîmer, hanter un être déjà incertain et sûrement sans défense. L'alcool ? Ne serais-ce une excuse à la con ? "Non mais j'avais un peu bu, puis elle a rien dit;Non mais j'avais un peu de drogue dans le sang, puis elle me faisait des avances, habillée comme une pute; Mais il n'avait rien fait non mais bon il m'attirait il était consentant il avait pas qu'à boire autant". Aucune de ces excuses et bien d'autres encore ne fonctionnent. C'est injuste pour la personne qui que ce soit se doit d'être responsable de ces actes et surtout de ne pas se réfugier derrière des excuses à la con. C'est injuste de briser, un enfant, un adulte, une personne humaine, un être pour son propre plaisir. Jusqu'à y laisser les dents.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,