2
min

Alexandre.

Image de Alain Derenne

Alain Derenne

25 lectures

2

J'avais dans mes jeunes années, rencontré dans le service de chirurgie
ou je travaillais un gars qui avait comme profession :
« dompteur de fauves » au cirque d'hivers.
hospitaliser pour une péritonite, nous nous sommes liés d'amitié...
C'était un gars qui n'y paraissait pas, un calme, un placide comme aurait
dit Muzo, un type doux et la plus réservé des personnes atypiques que
j'avais ou que je connaissais, à le voir rien ne pouvait laissé penser qu'il
fût dompteur, pourtant il était celui qui dans la cage faisait baisser les
yeux des lionnes les plus rugissantes, courber l'échine des tigres et des
lions les moins sociables.
Il était aussi celui qui sautait sur une table lorsque quelqu'un criait
« souris », et là, comme une feuille en automne, il tremblait juste
avant de tomber......dans les pommes.
Que dire de lui, lorsque nous décidions d'une virée le soir alors que
la nuit enveloppait les rues, à l'instant où nous apparaissent tous les
chats gris, une sortie entre chien et loup. Hou hou !! une peur bleue le
faisait ressembler à un schtroumpf...
Il était plein de délicatesse, mais bourré de petits TOCs.
Il nous disait qu'il ne mangerait jamais de saucisson de Lyon, un de ces
traits de vie, il disait aussi à qui voulait l'entendre qu'il aimait bien être
en ma compagnie, car je faisais un peu ours...
il nous disait souvent  ;
_ Si un jour je décidais à me marier ce serait avec une femme à la
chevelure fauve.
Oui, cet ami de plus avait des manies, dont celle de ne signer aucun
autographe, ni aucune lettre, ni aucun chèque, mais seulement y
apposer sa griffe, et lorsque ses fauves lui laissent un peu de temps
libre, il élevait des fauvettes...un peu ironique non ? hi hi hi...
C'était au demeurant un optimiste, il avait toujours des bons mots pour
ses amis, par exemple il disait des trucs du genre là ou il y a de la hyène
il n'y a pas de plaisir, alors nous partions tous à rire de bon cœur.
Par contre, il parlait souvent à tort et à travers, il disait des choses qui
n'avaient ni queue ni tête, il n'était pas avare de futilités, un jour il paria
avec nous qu'il serait capable de changer de chemise face à une de ses
lionnes, des plus aacariâtres en plus et qu'il serait à même de la faire
rougir en même temps que rugir...
Et en effet un soir de représentation où nous étions nous ses amis tous
présent dans les tribunes, il mit son défi en jeu, face à une lionne qui,
choquée par ce sans gêne lui griffa le bras gauche au sang et sa chemise
blanche devint rouge, ainsi il gagna son pari puisqu'il n'avait pas dit
qui de la lionne ou de la chemise devait rougir...elle n'est pas belle la vie.
Un jour je lui ai posé un pari:
_ Alexandre, toi qui prétends n'avoir peur de rien ou de si peu de choses,
je te pari qu'il y a une cage dans laquelle tu n'entreras jamais !!
Il releva ce défi avec ces paroles :
_ Oui, mets dans une cage, panthère, jaguars, couguars, tigre, ours blanc
ou grizzli, lion, voire même python ou cobra si tu veux et je m'en charge.
_ Voyons Alexandre, rentrerais-tu dans une cage....thoracique ?
( humour de carabin )
Il haussa les épaules et me répondit ;
_ Oui, mais toi tu rentrerais bien dans une cage à serins...hi hi hi
Nous l'avions surnommé Alexandre le bienheureux, et il portait haut
ce sobriquet et en était fier.
Les années ont passé Alexandre a eu d'autres engagements dans
d'autres cirques en d'autres lieux, mais nous nous souvenons de lui
comme d'un type attachant.
( une tranche de vie )
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Alain, une tranche de vie comme une tranche de gâteau aux pommes ou comme un tranche de bon pain ou une tranche de saucisson que l'on partage sur les coups de dix heures au moment du casse-croûte.
Ton petit récit est émouvant parce qu'il dit des choses simples et drôles et tu évoques des sentiments sincères et cet homme, névrosé devant l'éternel, est un personnage qui donne envie d'en savoir encore plus.
Merci Alain de cette part savoureuse
ta fée

·
Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Merci à toi ma fée, bonne fin de soirée...
·