3
min

Ah que Ciao

Image de Michel Dréan

Michel Dréan

116 lectures

23

Il est mort. Il est mort et toute la France le pleure. Enfin presque toute parce qu'il faut bien se rendre à l'évidence, il n'avait pas non plus que des amis dans ce monde de brutes. On ne le reverra plus traîner sur les plateaux, ce showman aux yeux clairs, tombeur invétéré, ami des politiques et des journalistes, people mondain à la langue bien pendue. Jean d'Ormesson n'est plus !

STOP ! Quoi stop ! Qu'y a-t-il ? Qu'est-ce que vous me racontez ? La mort d'un écrivain, aussi brillant fut-il, est futile. Elle n'intéresse que ceux qui savent lire et encore ! Ça limite forcément. Non, ce qui intéresse les masses populaires, c'est le départ d'une idole, d'une vraie, d'une bête de scène, d'un type qui a traversé les générations. Alors vous préférez que j'écrive une chronique sur (Allumez le) feu notre Jojo national.

Bon , je veux bien moi mais Johnny, n'en déplaise à toute la France qui l'aime (dixit nos médias), ben moi j'étais pas spécialement fan. Hou là, ça jette un froid, ça frise déjà l'ice-cream de lèse-majesté. Pas de ma faute si je suis plus bicer que biker (rapport au crayon pour ceux qui n'auraient pas compris). D'ailleurs Jojo, le crayon, il en usait pas beaucoup. N'oublions pas qu'il n'était ni auteur, ni compositeur juste interprète. Les départs de Brel, Brassens, Barbara ou Cohen m'ont fait chier en leurs temps. On n'en a pas fait toute une démesure.

Faut vous dire que j'étais à Paname pendant le grand cirque. Pas question pour moi d'aller prendre une photo au quinzième rang d'amassés populaires d'un corbillard descendant les Champs (Pensée pour le Fouquet's où l'idole déjeune plus). Petite question au passage, qui c'est-y qu'a payé pour ce grand déballage organisé ? Les stations de métro fermées, l'aménagement de la plus belle avenue du monde, les forces de l'ordre mobilisées pour l'événement (ces cons de terroristes n'en ont même pas profité), paraît même qu'on a failli avoir la patrouille de France. Et puis ce mélange des genres, le show-bise (oui il faisait froid !), les politiques, jusqu'à notre président et sa première dame passant allègrement du panda au rocker. Non désolé, pas pour moi. Je sais bien que je ne vais pas me faire que des amis mais non je n'ai pas versé ma petite larme.
Non pas que je lui voulais du mal ou que je souhaitais sa mort à l'idole mais j'en ai marre que l'on parle systématiquement en mon nom, que ce soit pour un hommage national qui ne me concerne pas ou un concept politique. Non, tous les français ne pensent pas la même chose, n'en déplaise aux journalistes.

Tiens parlons-en des médias. Des émissions à n'en plus finir, sur toutes les chaines, l'impression consternante que la zapette ne servait plus à rien. Et même l'ami Drucker jamais plus à l'aise que dans le posthume sur mesure, des journalistes questionnant de vrais fans et qui devaient bien se foutre au montage de la gueule de ces pauvres gens plus tatoués que des guerriers maoris, chialant comme des enfants qui auraient perdu leur animal de compagnie. Des conneries en veux-tu, en-voilà, comme cette pipante parlant d'un enterrement gai où la famille ne voulait que des fleurs blanches ou de couleur ! Mais t'en connais beaucoup toi des fleurs grises ou noires, connasse ? Des débats où invités parlaient en boucle pour ne rien dire au lieu de la boucler tout simplement. Petit moment de gloire pour le curé proustien de la Madeleine ou du fossoyeur de St Bath. Ah, mesdames, messieurs, ça c'est de l'information ! Je vous vois venir, vous vous dites qu'il est quand même bien informé pour un type qui s'en fout ! Pas faux, mais premièrement difficile de réchapper à cette folie médiatique, deuxièmement il fallait bien payer de ma personne pour écrire ce billet d'humeur.

Comble de l'abjection, la mort de celui qui a fait la plus grande publicité pour le monstre du Loch Ness ('On a tous quelque chose en nous de tes Nessie', hé, ho, on peut déconner un peu quand même !) a été a priori savamment orchestrée. Sinon, tout ce cérémoniel obséquieux (c'est le cas de le dire) n'aurait jamais pu se mettre en place dans les temps impartis. Et je ne vous raconte même pas les rayons de la Fnac qui, le jour précédent le grand barnum élyséen, étaient remplis de coffrets hommages et de toute la discographie hallydayaise. Sortir tout ça en une journée, l'effet de la France qui se lève tôt peut-être ou alors des vautours aux aguets, je vous laisse le choix. Si c'est pas du business, ça !

Johnny va être enterré au cimetière de Lorient, tiens une idée pour relancer le tourisme dans le Morbihan, vu son public, y'en a bien qui vont se gourer. Bon je précise, Lorient sur l'île de St Barth., beaucoup moins pratique pour ses fans éplorés et fauchés. Non sans déc, Johnny, pour un mec qui a chanté 'Allumer le feu', l'incinération, tu n'y a pas pensé ?

Allez, on va pas se quitter fâchés, j'étais pas groupie, mais je ne te détestais pas non plus. Juste quelques paroles pour finir de l'une de mes idoles à moi. Tes fans pourront s'y retrouver et sait-on jamais pardonner ces quelques lignes :

Jojo
Je te quitte au matin
Pour de vagues besognes
Parmi quelques ivrognes
Des amputés du cœur
Qui ont trop ouvert les mains
Jojo
Je ne rentre plus nulle part
Je m'habille de nos rêves
Orphelin jusqu'aux lèvres
Mais heureux de savoir
Que je te viens déjà
Six pieds sous terre Jojo tu espères encore
Six pieds sous terre tu n'es pas mort

Thèmes

Image de Nouvelles
23

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Belle verve pour décrire tout ce qui peut nous bassiner !
·
Image de Vallerie
Vallerie · il y a
oui il a oublié de vivre... et les grands Jacques me manquent aussi . Arthur H a écrit un magnifique texte pour raconter le cirque d'hiver et l'adieu à son père et j'ai adoré la "nova book box" du 25/04 qui lui rend hommage (petit partage perso, je sais pas si ça se fait) j'ai trouvé les rayons de soleil, c'était pas si loin, j'ai adoré, beaucoup ri!!!
·
Image de Granydu57
Granydu57 · il y a
Lecture tardive et sentiment partagé. Dommage pour Jean d'O., ce texte l'aurait fortement amusé. Une pensée pour ceux qui sont partit avant et après
On à tous quelque chose en nous de tes Nessie, il fallait y penser : "Ah ! l'ydée est bonne !!!"

·
Image de Maud
Maud · il y a
Suis plus triste pour Jacques Higelin... pas fan de Johnny non plus...
·
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
D'accord avec toi, il va me manquer celui-là, parti sans se retourner. Et Milos Forman qui vient aussi de nous quitter.
Pour moi 'Vol au-dessus d'un nid de coucou' est en tête dans le panthéon de mes films préférés.

·
Image de Hellogoodbye
Hellogoodbye · il y a
intéressant et d'un ton juste ! et je ne parle pas des jeux de mots
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
"... Nous parlons en silence
D'une jeunesse vieille
Nous savons tous les deux
Que le monde sommeille
Par manque d'imprudence..."
Merci à vous de ce récurage cérébral à la toile émeri de vos mots culottés.

·
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Merci Lafée.
A la lecture de ce qui se passe aujourd'hui, ce texte prend une saveur particulière, ne trouvez-vous pas ?

·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Oui mais rien de surprenant et ça m'dégoûte encore plus, ces ritournelles médiatiques qui ressortent les larmes sèches des tiroirs dorés à l'or brut avec des petits morceaux d'artifice restés collés dessus par mégarde.
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
"Et le spectacle continue" ... Il y a derrière cette expression comme une brume d'idée mercantile qui donne la sensation que tout est bon à vendre , jusqu'à l'os ☺☺☺
·
Image de Jean Dallier
Jean Dallier · il y a
Eventaire très complet, mais en self-service. Donc il y a à prendre (pas mal), mais aussi à laisser (un peu).
·
Image de Clapotis
Clapotis · il y a
Je n'ai pas ressenti tout cet "hommage" de façon aussi négative que vous mais j'ai bien ri à vos mots non sans vérités. Par contre j'ai moins apprécié les jugements de valeur sur le public de Johnny (même si je n'en fais pas partie) ;)
·
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
C'est inhérent à toute caricature, il faut forcer un peu le trait ;-)
Ceci dit, tout ce cérémonial aux frais de la princesse, ça m'a quand même gonflé et ce mélange médiatico-politico-religieux-artistique était pour moi d'une indécence absolue. Mais je comprends que tout le monde ne partage pas mon opinion.

·
Image de Fofi
Fofi · il y a
Voilà un texte qui nettoie les yeux et les oreilles. J'ai eu l'impression de vivre en apnée pendant une semaine, ou dans un volet de la Quatrième Dimension. Ravie de voir que je n'y étais pas seule.
·