Adaptation

il y a
1 min
217
lectures
2
Qualifié
Image de Twilight 2014
Image de Twilight Fanfictions
Les changements de nature entraînent des changements de comportement.

Renesmée voyait Charlie de plus en plus souvent. Ce matin, il m'appella pour me dire qu'il aimerait voir sa petite fille, et par la même occasion sa fille. Après avoir décliner ses invitations trois fois de suite, je ne pus refusé . 18 h 37, nous étions devant sa porte.
Je toquai trois fois, une minute et cinquante-quatre secondes plus tard, Charlie m'ouvrit. Je rentrai, m 'assis sur le canapé, et accepta un verre d'eau de mon père (même si la boisson ne m'était plus vitale). Nous parlions de Renesmée, pendant une bonne heure, lorsqu'il me coupa subitement et me posa cette question qui me surprise :
- " Bella... Pourquoi ne respires-tu plus ?
-... "
Par chance, mon portable sonna ! C'était Edward ! Je lui jurai de rentrer vite et raccrochai. Je m'excusai auprès de Charlie et lui promis encore une fois de revenir. Renesmée nous rejoignit dans le salon , elle embrassa son grand-père , et nous rentrâmes à la maison.

Edward me donna un baiser et j'allai rejoindre Carlisle au premier étage pendant que le père de ma fille jouait avec celle-ci.
- " Carlisle, aide moi s'il te plaît !
- Qu'y a-t-il, Bella ?
- Tout à l'heure, Charlie me posa une question assez... surprenante ! Il me demanda pourquoi je ne respirais plus... "
Carlisle resta calme ce qui m' étonna après les quelques mots que l'on venait d'échanger.
- " Bella , que puis-je faire pour t'aider ? "

Le lendemain, au crépuscule, Carlisle m'attendait dans le jardin, accompagné d' Edward, Alice, et Emmett.
- " Bella, toujours à l'heure ! me titilla Emmett.
- Désolée, j'accompagnai Renesmée chez Jacob ! lui répondis-je avec un sourire aux lèvres.
- Bella, qu'importe ton retard. Commençons ton apprentissage du comportement humain! me dit Carlisle, impatient de commencer .
La première heure se déroula très bien, j' appris principalement à contrôler la vitesse de mes mouvements.
Puis Carlisle m'annonça :
- « Maintenant, tu dois apprendre à contrôler ton souffle . Déjà, hausse les épaules pour donner l'impression que tu respires. Si tu l'oublies, pousse un soupir de façon à ce que ton interlocuteur l'entende ».
Je poussai un souffle doux et léger. Et par surprise, l'arbre qui était en face de moi se déracina !
- « Jolie, Bella ! Cet arbre avait au moins 500 ans ! me taquina Emmett une fois de plus.
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,