Abécédaire alambiqué

il y a
1 min
108
lectures
11

Contemplatif qui aime la mer et les ressacs.

L’abator ab irato s’affuble d’affliquets lorsque le temps s’abeausit. Les bacaudes et leur dive bacbuc, au passage, blézimardent et raillent le bagottier, qui en bon cagnard, contriste les contempteurs et leurs cavillations en adoptant la posture du coquefredouille. Les darons dyscoles, se regorgeant d’une dame-jeanne, détorquent le désamour en dirimant le différend, haut les dolabres !
L’épigone au demeurant équanime, désormais ébaubi et érubescent, balbutie des épanalepses et brandit extemporané à son tour l’espingole...
Le faraud factieux, le faux-du-corps fongueux, fouaille subitement dans une première foucade. Les gagnepains, sous de forts mantelets et d’épais gabions, puisant dans leurs gargousses, pointent alors leurs godendacs lors d’ineffables gigantomachies !
L’hoplomachie, hypnagogique, hogne jusqu’au coucher héliaque. L’idéogénie irréfragable n’inhibe ici en rien l’immanité et la jactance jaculatoire. Les janissaires sans joliveté ont rejoint les jonchères.
Les études kéraunographiques sur le kaolin, ne témoignent nullement du récent kyphonisme, les sucs léthifères, déjà, ont épousseté le charnier lucifuge. Les mantelets et manubalistes ont meurtri les matamores et rejoint la mangrove.
Les niguedouilles, rompus à la nolition, qui négligeaient le néphalisme et ne souffraient pas la noocratie, sont à présent nubileux.
L’objurgation obséquieuse des oligarches, ophiolatrie obituaire, obombre ce jour omineux. La pagnoterie parégorique des pâtenofriers ne patafiole que les pandours !
Qu’es-aco la quarantie ? Un cheval qui quoiaille.
Faut-il ribon-ribaine restouper les remembrances du ribordage ? Les sagettes décochées par les sicaires doivent inspirer non point les tabulariums mais les scolies et les élucubrations somniales ! Tautologie talaire ? Non, taction des uxuriens afin d’administrer un va-te-laver aux nombreux veillaques. Cultivons les wastes, construisons des xénodoques et lisons les yaçnas . Zut !
11

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,