A mes dames,

il y a
1 min
27
lectures
5

Peintre du dimanche, scribouillard de petits textes 1,2 maxi 4 pages, drôle en société, ai beaucoup aimé R.Lamoureux puis le grand Coluche, aime la lecture SF, Thriller ainsi que des plus anciens  [+]

Perdu parmi les hautes futaies, où les suprêmes lueurs du soir tombant et le rougeoiement des rayons du soleil couchant rappelaient un reflet d'incendie, la petite maison avait des airs de nid, posé là entre les branches sombres et les ramures épaisses aux treillis des fûts d'arbres verts et des chênes séculaires.
Oui, la maison ressemblait à un petit nid de clartés, de bonheur, de tiédeur exquise, de douceur infinie et muette, et a ces instants, pas un bruit, seul dans la nuit qui doucement laissait descendre sur elle son manteau étoilé, on entendait juste le chant des grillons auquel répondait le hululement de la chouette effraie un peu plus loin sous la penture du toit du hangar.
Au loin, les lumières de la ville, mais comme on devait être bien là...
Que de fois penché à la fenêtre du rapide Paris/Limoges, qui courait au-delà des champs de blé, le voyageur solitaire, à la vision de cet asile, rêvassant à y poser ses valises, pour y vivre et peut être même y aimer un jour...
En ce soir de fin mai odorant, comme une idylle, nous revenions d'une balade avec ma petite amie, nous étions allé visiter une vieille bâtisse, plutôt un ancien petit castel et en franchissant la grille usée par le temps et les intempéries, attaqué par la rouille et au-dessus de laquelle, les ailes de deux oiseaux, peut-être bien des alérions protégeant un clair blason où se croisaient deux épées qui en leur temps devaient être dorées sur un fond en émail bleu azur à moitié disparu, sur la devise altière et galante qui y était inscrite on pouvait y lire :
A mes dames !
Après avoir passé la grille, les yeux émerveillés nous nous sommes avancé au travers d'allées toutes peuplées de fleurs sauvages, des iris magnifiques, des violettes et là une douceur calme nous a aussitôt enveloppé le corps et le cœur..
Nous sommes passé dans ces allées, dans ces massifs en fouillis qui seules avaient poussé à tord et à travers dans ce jardin abandonné, pour nous ce furent des instants qui nous avaient portées vers un autre siècle,
ou d'autres vies avaient vécu, là en ce lieu nos esprits avaient voyagé loin et le retour à la réalité nous avait rendus tristes.
La soirée elle nous trouva pensifs dans notre petit salon, face à la cheminée ou une bûche crépitait, nous étions là, assis dans nos fauteuils Voltaire avec à la main un verre de bon vin à nous demander qui pouvait bien être...
Ces dames..
5

Un petit mot pour l'auteur ? 13 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
Un texte très frappant par son style.
Un plaisir de vous lire.
Bravo et bonne continuation.
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à lire mon texte "Mésaventures nocturnes" en final pour le Prix des jeunes écritures.

Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
A voté… bonne soirée
Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
Merci pour le vote.
Image de Stéphane Sogsine
Stéphane Sogsine · il y a
Un joli tableau si serein
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je suis l'utilisateur désactivé.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Merci Stéphane, bon dimanche.
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un texte apaisant, à la lueur du feu de bois.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je suis l'utilisateur désactivé.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Merci de ton passage M.Iraje.
Image de Mireille Bastouil
Mireille Bastouil · il y a
Heureuse de découvrir tes ècrits enfin publiés.. Bonne route Alain 🍀🍀💥
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je suis l'utilisateur désactivé.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je vais écrire une suite à ces dames.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Merci à toi petite Mireille, de gros bisous du cœur.

Vous aimerez aussi !