À la fenêtre

il y a
1 min
21
lectures
0

''Étrange époque où il est plus facile de désamorcer un atome que de vaincre un préjugé'' Einstein  [+]

Je me suis réveillée en pensant à toi. À nous. Un rêve étrange. Par moment, tout mon être est pensées. Je ne m'appartiens plus. Habitée par mes songes. Je me suis endormie, comme un sac, avec un grand tee short qui me fait les jambes longues. Le printemps tarde à venir. Certains parlent de giboulées de mars. Nous sommes en avril. Le premier avril. Et si je te faisais une farce? Une mauvaise blague dont tu es friands? Tu serais en train de te doucher. En pensant justement à moi. Regrettant de m'avoir larguée. Ne sachant plus comment faire pour me récupérer. Tu vois, chéri, il faut toujours soigner sa sortie. Rompre par sms. C'est vraiment moyen. Et cela te ressemble si peu. Comme si pour la première fois, tu craignais mon regard. Hier, c'est moi qui baissait les yeux. De peur d'être troublée par le bleu de tes yeux. Aujourd'hui c'est toi qui n'ose l'affronter. En fait, l'amour est un piège. Je découvre effarée l'empreinte de ton corps sur le mien. Comme marqué au fer rouge. La barrière entre le sexe pur et les sentiments est si infime. Quand ai je basculé dans le "je t'aime"? Je nous vois sous la douche. Tu es heureux. Tu es bien. À côté de nous, des préservatifs skin, du gel lubrifiant, du shampooing et du gel douche. Tout cela présenté comme des friandises. Ta peau est légèrement bronzée, par le jeu de la lumière tamisée. Tu me retournes brusquement. Et m'empales. l'amour de trop. Le sexe de trop.Tu souris. Tu es bien. Nous sommes bien. Seulement nous n'avons pas vu le voyeur à la fenêtre.

Mamame
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

La dernière cigarette

Valoute Claro

II y a quinze ans, mon mari et moi prenions toujours une semaine de vacances au mois d’août. Depuis cinq ans, trois jours semblent nous suffire.
Cette année ce sera… une nuit.
Ça me va. Il me... [+]

Nouvelles

Miroir déformant

Manigaut

Bien musclé. C’est toujours le premier critère que j’entre. Presque gros tellement les muscles jaillissent. Muet, taquin, mais pas prétentieux dans son regard. Couleur des yeux aléatoire... [+]