2
min

À chacun ses petites momies

Image de Cram4Evr

Cram4Evr

27 lectures

2

Il aurait pas dû.
C'est dingue le nombre de conneries qu'on fait à cause de l'éducation. Mais depuis la canicule, les petits vieux c'est devenu une espèce protégée. On en a perdu des milliers, de vue, d'abord, comme si la vieillesse était une tare. Puis, perdu pour de bon. Desséchés. Comme de vieilles momies qu'ils étaient devenus.
Alors, quand il est arrivé dans l'immeuble et qu'il a rencontré cette mamie, il lui a proposé de l'aide quelques fois, lui a fait la conversation entre deux portes, changé un joint, remplacé une ampoule. À cet âge-là, un escabeau c'est l'Himalaya.
Il aurait pas dû.
Un jour, il lui a dit qu'en cas de besoin, elle pouvait le déranger. Par « besoin », il entendait nécessité absolue, urgence ; pas de chance, d’abord parce qu’elle n’entendait plus rien depuis un bon bout de temps déjà et que, des besoins, elle en avait des tas. Elle n’avait même que ça. Il n'a pas été déçu, le con Samaritain.
Son enfer a commencé dès cet instant. Par des petits riens, d'abord. Mais la paranoïa de la vieille a rapidement pris le dessus. Bientôt, son téléphone n'arrêta plus de sonner. Elle disait qu'on l'avait cambriolée, la Néfertiti du 5e étage (pour lui voler quoi, se demandait-il, tant elle vivait chichement).
En fait, elle devait ranger ses rares bijoux ou son argent dans des endroits aussi incongrus qu'impossibles, et elle les oubliait. Ou quelque chose comme ça.
Le voisin de la porte B, selon elle, était quant à lui un assassin en puissance. Pour preuve, n'essayait-il pas de l'empoisonner, et elle s'y connaissait, elle qui passait son temps à emmerder son monde. Il avait percé le mur de sa chambre et y versait nuitamment une substance aussi toxique qu'indétectable qui devait la tuer petit à petit, dans son sommeil. Si, si !
Même les flics ne se déplaçaient plus. Elle était détentrice du record du plus grand nombre de plaintes et de mains-courantes enregistrées en France au XXe siècle. Elle aurait même pu figurer dans un de ces dicos qui recensent ce genre d'exploits, si les siens étaient venus à la connaissance des rédacteurs d’un de ces ouvrages de référence. Son nom, à la mamie, était placardé sur tous les murs du commissariat tout proche. Une sorte de « contre-avis de recherche », en somme. Une première. Peu à peu, il en perdit le sommeil. Même quand elle ne frappait pas à sa porte, il l'entendait. Son pas, sa respiration, ses gémissements. Il n'entendait même plus que ça, au point qu'il avait failli perdre son boulot, ses amis. Tout. La seule évocation de la momie lui tirait un rictus et l'agitait de tics nerveux.
Le traitement contre la dépression finit par faire effet. Le toubib lui avait seulement conseillé d'éviter de conduire. Mais il n'y pensa pas une seule seconde quand, la voyant traverser la rue, il l'écrasa en souriant, béat. Il aurait pas dû, c’est vrai.
Mais bon, c’est fait, c’est fait !
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie-Pierre Prioleau
Marie-Pierre Prioleau · il y a
Il ne faut jamais parler sèchement à un Numide ...
·
Image de Sadar
Sadar · il y a
Punaise, c'est vrai j'y avais pas pensé ! Me faire prescrire des anti-dépresseurs pour écraser tout ceux qui nous emm... Mince, j'ai un foutu problème ; je suis piéton, quel con !
·

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème

NOUVELLES

Jeudi après-midi Il pleuvait. Naomi était assise sur un coin de trottoir, son coin de trottoir, adossée à la façade de la banque, non loin du distributeur de billets. Elle avait ...