11. S.M. Coralie: le donjon.

il y a
1 min
9
lectures
0

Je ne suis qu'une plume. Je sens, toutes proportions gardées, une sororité profonde avec Dominique Aury (Pauline Réage), âme pleine d'un délire qui nous a offert "Histoire d'O". Je veux partage  [+]

J’y songeais depuis Noël. J’ai passé l’hiver à fomenter avec quelques amis triés sur le volet, le doux piège dans lequel rêvait de tomber Coralie. Vendredi 21 février, à 16h, une femme, Barbara, est passée me prendre devant le lycée. Elle sera la complice de notre crime grâce à Aodren qui, suite à une rencontre impensable chez son tatoueur, pendant les fêtes, a convaincu cette adepte du D/s, de nous aider à monter notre donjon. Je suis arrivé à Claymoor-Cardoël à 17h. La maison est inhabitée depuis deux ans. Elle appartient à la famille de Preden. Il m’a dit qu’en attendant la liquidation d’une succession dont on ne voyait pas le bout, ses parents & lui profitaient de temps en temps de ce lieu à la fois austère & dépaysant. On y respire le cuir, les livres anciens, l’odeur de mousse des chapelles noyées dans la campagne. C’est un décor qui aurait pu inspirer ces romans anglais de l’entre-deux guerres dont on fait le théâtre de drames & de crimes passionnels. Tout lugubre qu’il soit, nous mesurons la chance d’en avoir la jouissance. Preden a réveillé le lieu au beau milieu de l’hiver, allumé le poêle norvégien, préparé un feu dans la grande cheminée du salon. A présent, la maison est chaude, douillette, cosy. C’est un plaisir de fondre dans ses sofas, ses coussins, de marcher pieds nus sur les tapis. De lourds rideaux bleus encadrent chaque fenêtre, & les boiseries forment un écrin luxueux. On oublie la poussière qu’on n’a pas pris le temps d’enlever. A 19h, tout est en place pour l’anniversaire de Coralie.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

La dernière cigarette

Valoute Claro

II y a quinze ans, mon mari et moi prenions toujours une semaine de vacances au mois d’août. Depuis cinq ans, trois jours semblent nous suffire.
Cette année ce sera… une nuit.
Ça me va. Il me... [+]

Nouvelles

Miroir déformant

Manigaut

Bien musclé. C’est toujours le premier critère que j’entre. Presque gros tellement les muscles jaillissent. Muet, taquin, mais pas prétentieux dans son regard. Couleur des yeux aléatoire... [+]