10e épisode. Quand Vacuum rêve d'Ève et doute pour la seconde fois

il y a
4 min
53
lectures
1

Auteur-compositeur-interprête en tous genres. Nouvelles, romans, poésie, stratégie, blues, rocks et ballades https://www.youtube.com/user/FayardPierre  [+]

Opiniâtre et résolue, la Fée à l’Envers décida de se concentrer plus encore sur la finance. De sa baguette aspirante, elle creusa la béance d’apesanteurs boursières aussi furtives qu’imprévisibles, et qui ébranlèrent les fondements de la foi dans la créance bancaire.
Contre toute attente, les bambins et autres chérubins d’Ève et d'Adam entrèrent en négociation pour s’entendre sur des mécanismes de régulation alors qu’ils s’empaillaient jusque-là ne voulant rien savoir des intérêts des autres.
Cela devenait une habitude, à l'issue de chaque intervention de Vacuum, une tempête ou une onde sismique, tout repartait à la hausse et à la démultiplication. Le maître de l’ADN, n’engrangeait que de bien maigres profits à l'issue de ces accalmies. Son crédit céleste d’inversion de tendance était bien loin d’atteindre le seuil critique nécessaire et suffisant pour changer le cours des choses de manière radicale.

Vacuum, en laquelle le Gardien avait investi tant d’espoir, ne trouvait pas l’arme fatale du retour à un calme stable et définitif. Au lieu d’affaiblir les "Adamèvites", ou du moins de les contenir tout en grignotant peu à peu leurs prérogatives acquises, les offensives de la Fée à l'Envers renforçaient leurs solidarités internes et jusqu’à un sens d’organisation collective.
Ces défis à leur créativité les enivraient tant et tant qu’ils se jetaient à corps perdus dans la bataille et se mobilisaient dans une simultanéité planétaire qui aurait presque fait plaisir à voir quelques siècles plus tôt.
Pour eux, la cause était vitale, ils sentaient le fil d’un couperet les menacer jusque dans leur culotte, et cela les mobilisait. Pour contrer les initiatives de Fale, sans qu’ils puissent en identifier l’origine, les humains réagissaient de plus en plus vite. Mettre les bouchées plus qu’en double s'imposait comme un impératif car la Fée à l’Envers apprenait très rapidement elle aussi. Il en résultait une véritable course-poursuite entre les humains tenant de la C2G et le couple Gardien et Vacuum.

Secrètement pourtant et sans mot dire, Fale éprouvait, Divin dut s’en rendre à l’évidence, une admiration croissante pour ses rivaux humains, et particulièrement pour l’aptitude d’Ève à séduire, à transformer la mauvaise fortune en bon cœur, et les désastres en occasions pour rebondir. L’archétype de la première femme fascinait la Fée à l'Envers.
Bien avant que la C2G deviennent une plaie généralisée sur Terre, les mortelles étaient devenues plus qu'expertes dans leur capacité à vacuumer les hommes de mille et une manières et pas seulement en les vidant les burnes d’un trait. Obscurément, Vacuum se sentait quelque chose en commun avec la progéniture féminine d’Ève.
Elle subodorait que cette concurrence entre le maître de l’ADN et l’humanité avait quelque chose à voir avec le ventre des femmes. Or Fale en était "presqu’une", elle n’était pas "un" magicien, mais "une" fée.
Durant ses rares moments de repos dans la Bibliothèque où le Gardien lui avait fait aménager un coin, pas trop grand car elle avait trop à faire, elle approfondissait sa connaissance de la lignée des descendantes d’Ève.

Elle éprouvait parfois le désir tyrannique difficilement contenu, de bilboquer d’un slurpe de sa baguette la sous-braguette d’Adam ! Le titillement de plus en plus insistant de ces envies subites figurait pourtant explicitement en hors-sujet dans la feuille de route que Divin dans sa quasi omnipotence avait déterminée pour elle.
Parce que trop proches de la nature du Gardien de la Bibliothèque, le champ de l’anatomie des humains était proscrit des activités de Fale. Cela se rapprochait trop des prérogatives du maitre jaloux de l'ADN. Vacuumer les surplus enfantés par la C2G, soit, et il y avait de quoi, mais à l'exclusion de ce qui touchait à la génétique sans permission préalable et explicite du Gardien !

Les revers éprouvés par Vacuum l’incitèrent à préparer plus soigneusement ses menées suppressives. Pour ce faire, elle fréquentait assidument la Bibliothèque de tous les savoirs accumulés, et le Jardin pour méditer ses plans.
En apprenant de ses cibles humaines pour mieux en déjouer les méfaits et désamorcer les capacités d’expansion et de procréation, Fale prenait du champ d’avec ses congénères la corporation des fées sans cervelle qui se contentaient de faire le bien sans esprit critique, simplement parce que c’était inscrit dans leurs gènes.
Moins elles avaient de neurones, et plus les magazines "people" raffolaient de leurs témoignages à l’eau de rose. Elles s’affichaient avec des sourires benêts et blancs de pacotille sous des blondeurs imbéciles sans odeurs ni saveurs.

Le distinguo chez les humains entre gêne et gènes interpelait Vacuum. Comment ces diables de mortels composaient sans vergogne ce qui aurait dû les limiter, soit la gêne pour des raisons morales, avec ce qui les animait leurs profondeurs, les gènes ? Confinement et transgression, interdits et prévarications, fruits défendus et peine perdue, ardeurs de fente et goupillon... Fale ne parvenait pas à mettre tout cela en équation, en une équation qui lui aurait permis d’accomplir pleinement sa mission.
Si la raison de la déraison des humains reposait dans leurs gènes, alors la faute n'en incombait-elle pas à Suprême qui, en maître de l’ADN, se revendiquait auteur unique d’Ève et d’Adam ! Vacuum douta. N'existait-il pas quelques pans cachés dans la feuille de route qu’on lui avait confiée ?

Au-delà du contenu des livres d’anthropologie et de philosophie qu’elle avait épuisés de son regard acéré et de son intelligence croissante, la générosité et la subtilité créatives d’Ève fascinait la Fée à l’Envers.
Parvenue à la lettre « S » de sexe dans la Bibliothèque, elle dénicha dans des rayonnages un volume à demi caché avec pour titre "Imaginaire et Érotisme". Découvrit, c’est bien le mot tant il était recouvert d’une couche impressionnante de poussière et de magies qu’il lui fallu tous les ressorts de sa baguette au pouvoir soustrayant, pour en dégager l’accès.
Pourquoi une telle association entre "Imaginaire" et Érotisme" ? Gardien n'avait jamais abordé le sujet avec elle. Échaudée par cette omission cognitive majeure, Fale en devint cachotière.
Bien que son ADN la programmait de manière incontournable pour livrer ce combat à mort contre la Confusion Globale Galopante et l’Expansion Démesurée sous toutes ses formes, l’éveil de sa conscience lui intimait un besoin de comprendre, ne serait-ce pour se forger ou dé-forger des armes ou des non-armes adaptée à sa vocation.
Vacuum sentait s’émousser sa nature de fée inversée. Pour mieux comprendre et devenir décisive et opérationnelle, elle se décida à prévariquer !

À SUIVRE, 11e épisode
Avant de conclure sa mission, la Fée à l’Envers s’envoie en l’air.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !