Temps de lecture
1
min
poésie 139LECTURES

La voix des cloches

Rien n’est plus solennel
Que le son d’une cloche... –
C’est un mot éternel
Qui près de nous s’approche :


D’abord quand nous naissons,
C’est-à-dire au Baptême,
La Cloche a des chansons
Que chacun de Nous, aime.


Ensuite, après douze ans,
C’est pour la Sainte Table
Qu’Elle dit aux enfants : –
Accourez, grains de sable,


Pour sentir le Sauveur
Prendre votre pensée,
Embaumer votre cœur
Pour toute la journée.


Plus tard la même voix
Résonne en la Chapelle...
Énigme cette fois
Pour les Deux qu’elle appelle.


Son dernier tintement
Enfin se fait entendre...
C’est l’avertissement
Que l’homme est une cendre...


L’Agonie a sonné...
Et puis la Tombe est prête...
Allez, allez, Mort-Né !
Plus rien ne vous arrête.