Tibulle

vers 54 av. J.-C. - 19 av. J.-C

Sait-on que Tibulle est à l'origine de la poésie bucolique ? Son style, très doux, comparable à celui d'un Verlaine, s'est attaché au genre de l'élégie où le poète se fait, tour à tour, amoureux, passionné, louangeur, volage... Il est injustement méconnu malgré un regain récent d'intérêt. Son amour pour la campagne et les joies champêtres, et parfois son dédain pour les choses urbaines, en font effectivement un auteur à part. Certains ont voulu voir en lui le premier auteur écologiste, mais ceci est largement anachronique.


Classique

Élégie troisième

Messala, vous traverserez sans moi la mer Egée ; mais fassent les dieux que vous et vos compagnons vous gardiez mon souvenir, pendant que je suis retenu malade dans la Phéacie, cette contrée ... [+]

Recommandé Par Short Édition
Classique

Élégie sixième

Amour, pour m'attirer, toujours tu me montres un visage riant, et bientôt, hélas ! je n'éprouve que ta cruauté et tes rigueurs. Barbare enfant, qu'ai-je de commun avec toi ? quelle ... [+]

Recommandé Par Short Édition
Classique

Élégie huitième

Ce n'est pas moi qui puis me méprendre sur un signe d'amour, ou sur de tendres paroles prononcées d'une voix douce. Je n'interroge ni les sorts, ni les fibres, interprètes de la volonté des dieux ... [+]

Recommandé Par Short Édition