Temps de lecture
1
min
poésie 86LECTURES

La marchande d'habits

Le vif œil dont tu regardes
Jusques à leur contenu
Me sépare de mes hardes
Et comme un dieu je vais nu.