Robert de Montesquiou

1855 - 1921

Esthète, dandy, homosexuel, poète, romancier, essayiste, personnalité mondaine, Robert de Montesquiou fut le modèle du baron Charlus dans À la recherche du temps perdu de Marcel Proust. Descendant de D'Artagnan et du mémorialiste Blaise de Monluc, on ne fait plus noble famille. Son style est caractéristique de la période : artiste et très affété, tant en vers qu'en prose. Mais derrière ce masque se cache une grande sensibilité et un défenseur des avant-gardes artistiques. Il divisait nettement les avis au sein du Paris intellectuel : on le surnommait « Professeur de beauté » ou « Grotesquiou », c'est selon.


Classique

Hymne à la nuit

Le mystère des nuits exalte les coeurs chastes !
Ils y sentent s'ouvrir comme un embrassement
Qui, dans l'éternité de ses caresses vastes,
Comble tous les désirs, dompte chaque ... [+]

Recommandé Par Short Édition
Classique

Perles rouges

Mes vers ont reflété votre Miroir, ô vasques
Dont l’orbe s’arrondit tel qu’un clair bouclier ;
Vos Glaces, Galerie, où rien n’ose oublier,
Et dont le cœur est plein de plumes et ... [+]

Classique

Maëstro

Je suis le souverain des choses transitoires,
Étant le courtisan du Rare et du Ténu ;
L’Infinitésimal, en mon terme, a tenu,
Et, des mutations, je dirai les ... [+]

Classique

Enfleurage

Au myosotis bleu qui mire dans les sources
Ses constellations de fleurettes d'azur,
Il emprunte la voix cristalline des courses
Que font sur les cailloux les ondes au coeur pur.
Aux pruniers ... [+]

Recommandé Par Short Édition
Classique

Lucifers

Les étoiles des lys ont éclairé la plaine...
Les pétales de l'astre ont éclos dans la nuit ;
De constellations de fleurs la route est pleine,
Et de moissons de feux la voûte brille et ... [+]

Classique

À la poursuite d’une rime

À la poursuite d’une rime
Féminine, qui peut manquer,
N’allez pas aux lieux où l’on trime
De Plous en Plous, de Ker en Ker !
Car vous tomberiez de Charybdes
En Scyllas, et de ... [+]

Recommandé Par Short Édition
Classique

Nec pluribus impar

Louis Quatorze, le Grand Roi, le Roi-Soleil,
Fut l’organisateur de la Magnificence ;
Il compte ses rayons : Corneille en sa puissance,
Racine sur son front, Scarron sur son ... [+]

Classique

Urbi et orbi

Le Soleil fut ton Dieu, tes espaces, ton astre ;
Ton Miroir de Vénus, ta lampe d’Aladin :
Tu violes son trône – il franchit ton gradin ;
Sur son orbe, ton front coïncide, et ... [+]

Classique

Présage

Sous les villosités violettes des tartres
Les blancs Olympiens ont pris des tons caducs.
Et, des arbres sans sève, et des plantes sans sucs
L'automne qui descend les vêt comme de ... [+]

Classique

Berceuse d'ombre

Des formes, des formes, des formes,
Blanche, bleue, et rose, et d’or,
Descendront, du haut des ormes,
Sur l’enfant qui se rendort.
Des formes !
Des plumes, des plumes, des ... [+]

Classique

Peintre du Roy

Portraitiste attiré du vieux Versailles, Lobre,
J’aime à m’entretenir avec vous de ses maux ;
De ses bergers de pierre aux muets chalumeaux,
De ses rois, de ses dieux que ronge un morne ... [+]

Classique

Voitures

Véhicules pompeux de baptême ou de sacre,
Carrosses monstrueux, frêle chaise à porteurs,
Vous êtes la Maison-du-Berger des pasteurs
Dont le hien au soleil mesure plus d’un acre.
De ... [+]