Image de Properce

Properce

vers 47 av. J.-C. - 16 av. J.-C

Le nom de ce poète latin reste attaché au genre de l'élégie. Il laisse derrière lui quatre livres ayant pour source d'inspiration une femme, Cynthia. On ne connaît vraiment Properce qu'à travers ses textes, même si les témoignages de ses amis rapportent qu'il fréquentait des hommes influents et des personnalités politiques à Rome, sur la colline de l'Esquilin. Petit à petit, au fil des textes, sa poésie se fait de moins en moins élégiaque. La renommée de ses contemporains Virgile et Ovide occultera totalement la sienne.


Classique

À Cynthie

Pourquoi couvrir ton chef d'ornements superflus,
Etaler à nos yeux de Cos les fins tissus,
Des parfums d'Orient charger ta tête chère,
Rechercher les produits d'une terre étrangère,
Ou... [+]

Classique

À une nouvelle maîtresse

Ne crois pas que tes traits, ni que ta grâce touche
Celui qui pour la mer a déserté ta couche,
L'ingrat qui sacrifie une maîtresse au gain !
L'Afrique ne valut jamais tant de... [+]

Recommandé Par Short Édition
Classique

À Tullus

Les beaux yeux de Cynthie, en mon malheureux cœur,
De mes premiers désirs enflammèrent l'ardeur,
Et l'Amour ce jour-là dompta mon âme altière ;
Son pied victorieux m'inclina vers la... [+]

Classique

À Mécène

Vous demandez pourquoi l'Amour a mes faveurs,
Et pourquoi mes doux vers charment tant de lecteurs.
Nulle muse ne vient échauffer mon génie ;
L'Apollon qui m'inspire est ma seule Cynthie... [+]

Classique

À Ponticus

De Thèbes dans tes vers tu chantes les combats,
Des frères ennemis la rage armant le bras,
Et tu prétends lutter contre le vieil Homère,
Ponticus. Qu'à tes chants le destin soit prospère... [+]

Classique

À Cynthie II

Mes soucis ne sauraient t'arrêter, insensée !
Properce vaut-il moins qu'une terre glacée !
Un étranger est-il d'un tel prix près de toi
Que tu braves les vents pour t'enfuir loin... [+]

Classique

À Gallus IV

Ecoute d'un ami les conseils éprouvés ;
Garle-les dans ton cœur profondément gravés :
L'amour est rarement heureux sans la prudence,
Et l'Ascagne cruel prouve ce que j'avance.
Ton... [+]

Classique

Éloge de Cynthie

Libre, je voulais seul vivre en mon lit. Vain rêve !
Car l'Amour de lui-même a rompu toute trêve.
Pourquoi, chère beauté, n'es-tu pas dans les Cieux !
Comprend-on les larcins du plus... [+]

Classique

À lui-même

Je croyais de l'Amour n'avoir plus rien à craindre,
Mais déjà ses filets sont revenus m'étreindre,
Et mon faible courage, à peine un mois passé,
Dans un livre nouveau se trouve... [+]

Recommandé Par Short Édition
Classique

Sur l'amour

Sans nul doute ce fut un artiste excellent
Qui figura l'Amour sous les traits d'un enfant
Le premier il comprit que, prodiguant leur vie.
Les amants aux vrais biens préfèrent leur folie.
Il... [+]

Classique

Sur les femmes

Loin de fuir les chemins du vulgaire grossier,
Je cherche maintenant l'eau sale du bourbier.
L'homme bien né doit-il d'une épouse fidèle
Gagner les serviteurs pour arriver près d'elle ... [+]

Classique

Naufrage de Pétus

L'argent seul est l'auteur de notre triste sort.
Avant l'heure par lui nous touchons à la mort ;
Il fournit l'aliment au vice qui nous mine
Et des chagrins cuisants il est seul l'origine... [+]