Temps de lecture
1
min
œuvres érotiques 95LECTURES

Devoirs envers Dieu

Tous les soirs, avant de vous branler, faites votre prière à genoux.


Admirez la bonté de Dieu qui donne à chaque petite fille un con pour y plonger toutes les pines du monde, et qui, pour varier les plaisirs, vous permet de remplacer la pine par la langue, la langue par le doigt, le con par le cul, et le cul par la bouche.


Remerciez-le d’avoir créé les carottes pour les petites filles, les bananes pour les jouvencelles, les aubergines pour les jeunes mères, et les betteraves pour les dames mûres.


Bénissez-le d’avoir mis en vous le désir de décharger et créé mille moyens pour en arriver là.


Si vous désirez un amant, demandez-le-lui, il vous le donnera. Si c’est une gougnotte qu’il vous faut, dites-le-lui sans fausse honte. Dieu lit dans votre cœur. Vous ne sauriez le tromper.


Ne priez pas quand vous êtes toute nue. Mettez une chemise de nuit, ne la relevez ni par-devant ni par-derrière devant les personnes présentes. Si vous portez un godmiché en érection sur votre motte, retirez-le. De même si vous l’avez dans le cul.
Pendant que vous priez à genoux, si quelqu’un profite de cette position pour essayer de vous enculer, ne vous prêtez pas à cette inconvenance.


Avant d’aller communier, si vous sucez quelqu’un n’avalez pas le foutre, vous ne seriez plus à jeun. Mais vous pouvez en boire le vendredi. Le foutre, pas plus que le lait, n’est considéré comme un aliment gras.


Quelques jeunes filles trop surveillées achètent une petite Sainte Vierge en ivoire poli et s’en servent comme d’un godmiché. C’est un usage condamné par l’Église.


Par contre, vous pouvez vous servir d’un cierge à cet effet, pourvu que le cierge ne soit pas béni.