Temps de lecture
1
min
œuvres érotiques 111LECTURES

Avec les domestiques

Si vous êtes une petite fille extrêmement baiseuse, si vous avez tout le temps la chemise pleine de foutre, et les draps couverts de taches, branlez un peu la bonne pour qu’elle ne dise rien.


Ne sucez jamais le valet de chambre en présence de la cuisinière. Elle serait jalouse et vous dénoncerait.


En montant dans l’automobile de vos parents, n’embrassez pas le chauffeur dans le cou, même si vous lui êtes reconnaissante de ce qu’il vient de vous baiser six fois.


Ne vous plaignez pas à madame votre mère de ce que la nouvelle bonne ne veut pas vous faire minette. Faites-la chasser sous un autre prétexte.


N’enculez pas de force la femme de chambre avec un manche à balai. Vous pourriez lui faire très mal.


Quand votre bonne anglaise est endormie, ne lui coupez pas les poils pour vous faire des moustaches blondes.


Si la cuisinière veut bien vous laisser examiner sa connasse dans tous les détails, ne fourrez pas dedans du poil à gratter.


Si vous surprenez la fille de cuisine en train de se branler avec le rouleau à pâtes, ne le répétez pas à madame votre mère. Quand la pauvre fille est en chaleur, elle prend ce qu’elle a sous la main.


Ne faites pas feuille de rose à vos domestiques. C’est un service que vous pouvez leur demander mais qu’il est plus convenable de ne pas leur rendre.


N’entrez jamais à l’office en relevant vos jupes jusqu’à la ceinture et en criant : « Pinnez-moi donc tous ! » Ces gens n’auraient plus de respect pour vous.


Quelle que soit la vénalité du valet de chambre qui vous enfile, ne lui donnez pas un bijou de madame votre mère, chaque fois qu’il montera sur vous.


N’exigez pas d’une femme de chambre qu’elle vous fasse minette plus de deux fois par jour. Il ne faut pas fatiguer les domestiques.


Quand vous venez de sucer quelqu’un, n’allez pas à la cuisine pour cracher le foutre dans la marmite. Cela vous ferait mal juger par les domestiques.