Image de Pierre-Jean de Béranger

Pierre-Jean de Béranger

1780 - 1857

Chansonnier prolifique, on lui doit beaucoup d'airs populaires. Très estimé par ses contemporains, il est reconnu de son vivant, et son succès s'étend jusqu'en Belgique. Il multiplie les styles et écrit aussi bien des satires, des chansons à boire que des romances ou des chansons politiques. Emprisonné un temps, Alexandre Dumas et Victor Hugo viennent lui rendre visite. Aujourd'hui, il est considéré comme le père de la chanson moderne.


Classique

Le mauvais vin

Béni sois-tu, vin détestable !
Pour moi tu n’es point redoutable,
Bien qu’au maître de ce banquet
Des flatteurs vantent ton bouquet.
Arrose donc, fade piquette,
Les fleurs peintes su... [+]

Classique

Mes cheveux

Mes bons amis, que je vous prêche à table,
Moi, l’apôtre de la gaîté.
Opposez tous au destin peu traitable
Le repos et la liberté ;
À la grandeur, à la richesse,
Préférez des... [+]

Classique

Les champs

Rose, partons ; voici l’aurore :
Quitte ces oreillers si doux.
Entends-tu la cloche sonore
Marquer l’heure du rendez-vous ?
Cherchons loin du bruit de la ville,
Pour le bonheu... [+]

Classique

La fortune

Pan ! pan ! est-ce ma brune,
Pan ! pan ! qui frappe en bas ?
Pan ! pan ! c’est la Fortune :
Pan ! pan ! je n’ouvre pas.
Tous mes amis, le... [+]

Classique

La gaudriole

Momus a pris pour adjoints
Des rimeurs d’école :
Des chansons en quatre points
Le froid nous désole.
Mirliton s’en est allé.
Ah ! la muse de Collé,
C’est la gaudriole,
Ô... [+]

Classique

Le vilain

Hé quoi ! j’apprends que l’on critique
Le de qui précède mon nom.
Êtes-vous de noblesse antique ?
Moi, noble ? oh ! vraiment, messieurs, non.
Non, d’aucune... [+]

Classique

La bouteille volée

Sans bruit, dans ma retraite,
Hier l’amour pénétra,
Courut à ma cachette,
Et de mon vin s’empara.
Depuis lors ma voix sommeille ;
Adieu tous mes joyeux sons.
Amour, rends-moi ma... [+]

Classique

Le tournebroche

Du dîner j’aime fort la cloche,
Mais on la sonne en peu d’endroits ;
Plus qu’elle aussi le tournebroche
À nos hommages a des droits.
Combien d’ennemis il rapproche
Chez le prince... [+]

Classique

On s'en fiche

De traverse en traverse,
Tout va dans l’univers
De travers.
Toute femme est perverse,
Tout traiteur exigeant
Pour l’argent.
À tout jeu le sort nous triche ;
Mais enfin est-on... [+]