Image de Pétrarque

Pétrarque

1304 - 1374

Ce poète toscan du Moyen Âge est l'auteur du Canzionere (Le Chansonnier), variation en 366 poèmes autour d'un sujet unique, l'amour qu'il porte à Laure. Cette femme, pour certains, ne serait qu'une muse de papier n'ayant servi qu'à promouvoir Pétrarque au plus haut sommet de la reconnaissance poétique. Mais il reste un pilier de la littérature italienne avec Dante Alighieri, tous deux pères de la langue moderne. Si son recueil a totalement occulté ses autres textes, il a également rédigé une longue épopée sur la guerre entre Rome et Carthage. Ainsi, au cours des siècles il fut le modèle de Du Bellay, Chateaubriand, Hugo, Verlaine... Mais Voltaire le méprisait.


Classique

Triomphe de l'amour

CHAPITRE I.
Dans ce premier chapitre, le poète raconte un songe où il voit Amour triomphant traîner après lui une foule de captifs. Un ami du poète, qui se trouve parmi eux, lui dit les noms de... [+]

Classique

Triomphe de la mort

CHAPITRE I.
Dans ce chapitre, Pétrarque décrit le retour de Rome en Provence de Laure victorieuse. Il dit comment sur sa route elle rencontra la Mort, et quel entretien elle eut avec cette... [+]

Classique

Triomphe de la chasteté

Le poète se console de n'avoir pas été épargné par l'Amour, en voyant que les dieux et les hommes les plus grands ne le furent pas davantage. Il explique que si Laure a été épargnée pa... [+]

Classique

Triomphe du temps

Dans ce triomphe, pour montrer comment la renommée des hommes périt promptement, effacée par le temps qui la détruit, le poète fait quereller le Soleil, qui représente le Temps, avec la... [+]

Classique

Yeux, pleurez

– Yeux, pleurez ; accompagnez le cœur à qui votre faute fait endurer la mort. – C’est ce que nous faisons toujours, et il nous faut gémir sur une faute qui est plus celle d’autrui que... [+]

Classique

Vous qui écoutez

Vous qui écoutez dans ces rimes éparses, le son de ces soupirs dont je nourrissais mon cœur, au seuil de ma première erreur juvénile, quand j’étais en partie un autre homme que je... [+]

Classique

Si le doux regard de ma Dame me tue

Si le doux regard de ma Dame me tue, ainsi que ses paroles courtoises, et si Amour lui donne tant d’empire sur moi seulement quand elle parle ou qu’elle sourit,
Que sera-ce, hélas ! si, pa... [+]

Classique

Triomphe de la divinité

Effrayé de la fragilité des choses terrestres, Pétrarque ne veut plus se confier qu'à Dieu ; il décrit la fin du monde et annonce l'éternité d'un autre. Il se réjouit avec ceux qui sont... [+]