Paul Verlaine

1844 - 1896

Verlaine est le poète du clair-obscur : sa poésie, mélancolique, est toute entière bâtie en demi-teinte. S'il fait violence à la langue, c'est pour retranscrire la langueur avec laquelle le temps s'écoule. Sa liaison orageuse avec Rimbaud est restée fameuse ; après la rupture entre les deux hommes, Verlaine publiera les poèmes inédits de son ancien amant. « Prince des Poètes », il passe ses dernières années dans la déchéance la plus totale, alcoolique, diabétique, syphilitique ; il tentera même d'étrangler sa mère. Ses vers sont parmi les plus cités de toute la littérature française : « Les sanglots longs », etc, etc.


Classique

Au bal

Un rêve de cuisses de femmes
Ayant pour ciel et pour plafond
Les culs et les cons de ces dames
Très beaux, qui viennent et qui vont.
Dans un ballon de jupes gaies
Sur des airs gentils et... [+]