Image de Montesquieu

Montesquieu

1689 - 1755

Lire Montesquieu c'est aborder les enjeux des Lumières avec suffisamment d'esprit pour à la fois s'en moquer et s'y inscrire de plain-pied. Il est le premier à avoir l'idée de la « théorie des climats », où il montre comment le climat influe sur l'homme et le milieu dans lequel il vit. Cet aspect de son œuvre nous autorise à voir dans ses écrits les débuts de la pensée sociologique. Son texte les plus connu est Les Lettres persanes, roman épistolaire dans lequel il critique la société française sous le couvert d'un dialogue entre deux voyageurs perses, évitant ainsi la censure. On sait que c'est Montesquieu qui commença l'article sur le « goût » dans l'Encyclopédie mais mourra avant de l'avoir achevé ; Voltaire le terminera.

Classique

Portrait de Montesquieu par lui-même

Une personne de ma connaissance disait : Je vais faire une assez sotte chose, c’est mon portrait : je me connais assez bien.
Je n’ai presque jamais eu de chagrin, encore moins... [+]


Recommandé Par Short Édition
Classique

Sur le bonheur

Le bonheur ou le malheur consistent dans une certaine disposition d’organes, favorable ou défavorable.
Les uns ont une certaine défaillance d’âme, qui fait que rien ne les remue ; elle... [+]


Classique

Éloge de la sincérité

Les Stoïciens faisaient consister presque toute la philosophie à se connaître soi-même. « La vie, disaient-ils, n'était pas trop longue pour une telle étude. » Ce précepte avait... [+]


Classique

De la curiosité

Notre âme est faite pour penser, c’est-à-dire pour apercevoir : or un tel être doit avoir de la curiosité ; car, comme toutes les choses sont dans une chaîne où chaque idée en... [+]


Recommandé Par Short Édition
Classique

Du je ne sais quoi

Il y a quelquefois dans les personnes ou dans les choses un charme invisible, une grâce naturelle, qu’on n’a pu définir, et qu’on a été forcé d’appeler le « je ne sais quoi »... [+]


Classique

Des règles

Tous les ouvrages de l’art ont des règles générales, qui sont des guides qu’il ne faut jamais perdre de vue.
Mais comme les lois sont toujours justes dans leur être général, mais presque... [+]


Classique

Variétés

Je ne puis comprendre comment les princes croient si aisément qu’ils sont tout, et comment les peuples sont si prêts à croire qu’ils ne sont rien.
Aimer à lire, c’est faire un échange des... [+]


Classique

Des plaisirs de l'ordre

Il ne suffit pas de montrer à l’âme beaucoup de choses, il faut les lui montrer avec ordre : car pour lors nous nous ressouvenons de ce que nous avons vu, et nous commençons à imaginer ce... [+]


Classique

Pensées diverses

Mon fils, vous êtes assez heureux pour n’avoir ni à rougir ni à vous enorgueillir de votre naissance : la mienne est tellement proportionnée à ma fortune que je serais fâché que l’une... [+]


Classique

Des plaisirs de notre âme

L’âme, indépendamment des plaisirs qui lui viennent des sens, en a qu’elle aurait indépendamment d’eux, et qui lui sont propres : tels sont ceux que lui donnent la curiosité, les idées... [+]


Classique

Des anglais et des français

Les Anglais sont occupés ; ils n’ont pas le temps d’être polis.
Les Français sont agréables ; ils se communiquent, sont variés, se livrent dans leurs discours, se promènent... [+]


Recommandé Par Short Édition
Classique

Des plaisirs de la surprise

Cette disposition de l’âme, qui la porte toujours vers différents objets, fait qu’elle goule tous les plaisirs qui viennent de la surprise : sentiment qui plaît à l’âme par le... [+]