Temps de lecture
1
min
poésie 140LECTURES

Et connais-tu Marco la Belle ?

Et connais-tu Marco la Belle,
et nonne voulez-vous danser,
et c’est le Lys de la venelle
que l’on dit ici en été,

et puis encor, quand il fait froid,
les pauvres Deux enfants de Roi
qui s’aimaient tant que c’est vraie croix
les chanter, même à basse voix.

Mais connais-tu la ritournelle
qui fait rues pleines et gens soûls,
en Flandre toute aux hirondelles
quand les Géants sortent en août,

et puis encor la bienheureuse
chanson si douce où c’est, de nuit,
passant sous la fenêtre heureuse
l’eau complice du bon ami ;

or, connais-tu – c’est la plus belle –
Anna-la-Lune avec ses pies ?
Mais alors chantent aux ruelles
les enfants autour des bougies.