Temps de lecture
1
min
poésie 73LECTURES

En rond les maisons

En rond les maisons
comme pour danser,
en rond les maisons
où, sur le marché,

l’homme qui dit là
des mots à chanter,
c’est moi pour la joie
des miens tout en paix.

Or, gai ! le fermier,
salut ! l’aubergiste,
et joie ! le berger,
que mai vous assiste,

c’est fête, à bras nus
cuisez boulangers,
et, papegai chu,
riez les archers ;

puis joie tout en rond
des toits, des bâtisses,
avec le printemps
ouvrez vos comices :

le joueur d’orgue est arrivé.