Les épigrammes de Martial, tantôt louangeuses tantôt obscènes, sont des paradoxes. S'il écrit pour s'attirer les bonnes grâces des puissants c'est pour ensuite mieux les discréditer dans de  [+]

Paul, je ne t'aime pas. Pourquoi ? je n'en sais rien
Mais, je ne t'aime pas ; c'est ce que je sais bien.
0