L'horloge arrêtée

1 min
663
lectures
0

Très estimée par Charles Baudelaire, cette poétesse, dont Balzac admire aussi le talent, fut surnommée Notre-Dame-des-Pleurs en raison des deuils successifs qu'elle dut affronter. Toute sa  [+]

Horloge d’où s’élançait l’heure
Vibrante en passant dans l’or pur,
Comme l’oiseau qui chante ou pleure
Dans un arbre où son nid est sûr,
Ton haleine égale et sonore
Dans le froid cadran ne bat plus :
Tout s’éteint-il comme l’aurore
Des beaux jours qu'à ton front j’ai lus ?
0
0