Image de Marcel Schwob

Marcel Schwob

1867 - 1905

Précoce, à l'école il brille déjà par ses écrits et reçoit plusieurs prix. Puis, jeune encore, il devient polyglotte, érudit et bibliophile. Le style de Marcel Schwob se déploie dans le genre du conte et dans les narrations courtes, où son immense culture l'autorise à toutes les fantaisies. Fin connaisseur de la langue française archaïque, ses maîtres sont Villon et Rabelais. De santé précaire, il meurt d'une simple grippe à 37 ans, après avoir été longtemps alité par un mal inconnu qui le rongeait.


Classique

Le loup

homme et la femme, qui traînaient leurs pieds sur la route des Sables, s’arrêtèrent en écoutant des coups espacés et sourds. Ils avaient été poursuivis par les deux mâtins de Tournebride, et... [+]

Classique

La dernière nuit

Sur ses vieux jours, Jean Notairy du Bourguet s’était retiré près d’Aix. Il avait vendu sa boutique après une vie aventureuse à moitié passée aux galères. Toujours vêtu de culottes... [+]

Classique

Les figues peintes

Cette jarre pleine de lait sera offerte à la petite déesse de mon figuier. Je verserai tous les matins du lait nouveau, et, s’il plaît à la déesse, j’emplirai la jarre de miel ou de vin non... [+]

Classique

Le vin de Samos

Le tyran Polycrate commanda qu’on lui apportât trois flacons scellés contenant trois vins délicieux d’espèce différente. L’esclave diligent prit un flacon de pierre noire, un flacon d’o... [+]

Classique

Hermès Psychagôgos

Que les morts soient enfermés dans des sarcophages de pierre sculptée, ou contenus dans le ventre d’urnes en métal ou en terre, ou dressés, dotés et peints de bleu, sans cervelle et sans... [+]

Classique

La veillée nuptiale

Cette lampe à mèche neuve brûle de l’huile fine et claire en face de l’étoile du soir. Le seuil est jonché par les roses que les enfants n’ont pas emportées. Les danseuses balancent les... [+]

Classique

Les striges

Vobis rem horribilem narrabo... mihi pili inhorruerunt.
(T. P. ARBITRI, Satirae.)
Nous étions couchés sur nos lits, autour de la table somptueusement servie. Les lampes d’argent... [+]

Classique

Béatrice

Τὴν ψυχήν, Ἀγάθωνα φιλῶν, ἐπὶ χείλεσιν ἔσχον·
ἦλθε γὰρ ἡ τλήμων ὡς διαβησομένη.
PLATON.
Il ne me reste que peu... [+]

Classique

Le cuisinier

Tenant ainsi un congre d’argent, et de l’autre main mon couteau de cuisine à large lame, je reviens du port à notre maison. Celui-ci était pendu par les ouïes à l’étal d’une marchande... [+]

Classique

Le marin

Si vous doutez que j’aie manié les lourdes rames, regardez mes doigts et mes genoux ; vous les trouverez usés comme d’anciens outils. Je connais chaque herbe de la plaine marine qui est... [+]

Classique

L'homme gras

Assis dans un fauteuil de cuir souple, l’homme gras examinait sa chambre avec joie. Il était vraiment gras, ayant au cou un épais collier, la poitrine bardée, le ventre couvert ; ses bras... [+]

Classique

La moisson sabine

Le jour de la moisson était arrivé, tout ensoleillé. Les blés murs se balançaient, attendant la faucille, aux premières lueurs du matin. L’aurore avait jeté sur les coteaux ses feux roses, et... [+]