L'hirondelle de bois

1 min
127
lectures
0

Précoce, à l'école il brille déjà par ses écrits et reçoit plusieurs prix. Puis, jeune encore, il devient polyglotte, érudit et bibliophile. Le style de Marcel Schwob se déploie dans le  [+]

Ouvre-nous ! enfant, enfant, ouvre-nous ! Ce sont les petits de l’hirondelle de bois. Elle est peinte, la tête rouge et les ailes bleues. Nous savons que les vraies hirondelles ne sont pas ainsi ; et, par Philomèle, en voici une qui tire sa ligne dans le ciel ; mais la nôtre est en bois. Enfant ! ouvre-nous ouvre-nous ! Enfant !

Nous sommes ici dix, vingt et trente qui portons l’hirondelle peinte pour vous annoncer le retour du printemps. Il n’y a pas encore de fleurs, mais recevez ces rameaux blancs et roses. Nous savons que vous faites cuire un estomac farci, des bettes au miel ; et votre esclave a acheté hier des loirs pour les confire dans le sucre. Gardez votre festin ; nous demandons peu de chose. Des noix frites ! des noix frites ! Enfant, donne-nous des noix ! donne-nous des noix, enfant !

L’hirondelle a la tête rouge comme l’aurore nouvelle et les ailes bleues comme le ciel du nouveau mois. Réjouissez-vous ! Les portiques donneront de la fraîcheur et les arbres peindront leur ombre sur les prairies. Notre hirondelle vous promet beaucoup de vin et d’huile. Versez l’huile de l’année passée dans nos cruches, et le vin dans nos amphores ; car – écoute, enfant – l’hirondelle dit qu’elle veut en goûter ! Verse le vin et l’huile pour notre hirondelle de bois !

Vous avez peut-être autrefois, quand vous étiez enfants, mené l’hirondelle comme nous. Elle fait signe qu’elle s’en souvient. Ne nous laissez pas devant votre porte jusqu’aux torches de ce soir. Donnez-nous des fruits et des fromages. Si vous êtes généreux, nous irons à la maison prochaine, où demeure l’avare aux sourcils rouges. L’hirondelle lui demandera son plat de lièvre, sa tarte dorée, ses grives rôties, et nous le prierons de nous jeter des pièces d’argent. Il haussera les sourcils et secouera la tête. Nous apprendrons à notre hirondelle une chanson dont vous rirez. Car elle sifflera par la ville l’histoire de la femme d’un avare aux sourcils rouges.

0
0