Image de Marcel Schwob

Marcel Schwob

1867 - 1905

Précoce, à l'école il brille déjà par ses écrits et reçoit plusieurs prix. Puis, jeune encore, il devient polyglotte, érudit et bibliophile. Le style de Marcel Schwob se déploie dans le genre du conte et dans les narrations courtes, où son immense culture l'autorise à toutes les fantaisies. Fin connaisseur de la langue française archaïque, ses maîtres sont Villon et Rabelais. De santé précaire, il meurt d'une simple grippe à 37 ans, après avoir été longtemps alité par un mal inconnu qui le rongeait.


Classique

Instantanées

Il y a, rue de la Roquette, deux haies de lumières, et au-dessous, deux traînées de lueurs perdues dans le brouillard, double illumination pour une montée sanglante. La brume rouge s’accroche... [+]

Classique

Les Sans-Gueule

On les ramassa tous deux, l’un à côté de l’autre, sur l’herbe brûlée. Leurs vêtements avaient volé en lambeaux. La conflagration de la poudre avait éteint la couleur des numéros ... [+]

Classique

Un squelette

J’ai couché une fois dans une maison hantée. Je n’ose pas trop raconter cette histoire, parce que je suis persuadé que personne ne la croira. Très certainement cette maison était hantée... [+]

Recommandé Par Short Édition
Classique

Les trois gabelous

« Ho, Pen-Bras, n’entends-tu pas un bruit de rames ? » dit le Vieux en secouent le tas de foin où ronflait un des trois douaniers gardes-côtes. La grosse figure du dormeur était... [+]

Classique

Arachné

Her waggon-spokes made of long spinners’ legs ;
The cover, of the wings of grasshoppers ;
Her traces of the smallest spider’s web ;
Her collars of the moonshine’s watery... [+]

Classique

L'homme double

Le couloir dallé sonna sous des pas, et le juge d’instruction vit entrer un monsieur blême, cheveux lisses, avec des favoris collés aux joues et des yeux perpétuellement inquiets ou scrutateurs... [+]

Classique

L'homme voilé

Du concours de circonstances qui me perd, je ne puis rien dire ; certains accidents de la vie humaine sont aussi artistement combinés par le hasard ou les lois de la nature que l’invention la... [+]

Classique

Béatrice

Τὴν ψυχήν, Ἀγάθωνα φιλῶν, ἐπὶ χείλεσιν ἔσχον·
ἦλθε γὰρ ἡ τλήμων ὡς διαβησομένη.
PLATON.
Il ne me reste que peu... [+]

Classique

L'homme gras

Assis dans un fauteuil de cuir souple, l’homme gras examinait sa chambre avec joie. Il était vraiment gras, ayant au cou un épais collier, la poitrine bardée, le ventre couvert ; ses bras... [+]

Classique

La vendeuse d'ambre

Les glaciers n’avaient pas encore envahi les Alpes ; les montagnes brunes et noires étaient moins coiffées de neiges, les cirques ne resplendissaient pas d’une blancheur si éblouissante... [+]

Classique

Les Boute-feux

L’année devant que le roi fût pris à Pavie, il y eut par le monde de grandes terreurs. Car le jour de la Saint-Sylvestre au soir, entre neuf et dix heures, le ciel devint couleur de sang ... [+]

Classique

Fleur de Cinq-pierres

Petite, maigrelette, le nez à l’air, un peu sur le flanc, les cheveux couleur salade de cave, elle semblait avoir poussé entre deux pavés, dans une cour humide. Mais sa bouche était sanguine... [+]