Temps de lecture
1
min
poésie 171LECTURES

Adrien mourant à son âme

Petite âme douce et légère,
Du corps hôtesse passagère,
Eh ! que vas-tu faire la-bas ?
Pâle, tremblotanle, chétive,
Crois-moi, sur cette froide rive,
Ta gaîté ne te suivra pas.