Léon Bloy

1846 - 1917

Romancier et essayiste, ce sont surtout ses textes polémiques qui se démarquent par une force de style sans équivalent à l'époque. Il compte parmi ses amis Jules Barbey d'Aurevilly, Villiers de L'Isle-Adam et J.-K. Huysmans. C'est dans son journal que l'on dégote les perles les plus délicieuses telles que : « Les riches environnent Paris comme une circonvallation de fumier autour d'une porcherie monstrueuse. » Toute sa prose est de la même cuvée.

Œuvresles plus lues

333

lectures

NOUVELLE
7 min

Jamais il n’en avait tant vu et tant ramassé. Toutes les routes du pays, de Courcy à Fayaux-Loges, de Bois-Commun à Combreux et de Bellegarde à Châteauneuf, en étaient remplies, sans parler ... [+]

260

lectures

NOUVELLE
4 min

à Alfred Vallette.

Quand on est mort, c’est
pour longtemps.
Un héritier

M. Fiacre Prétextat Labalbarie s’était retiré des affaires à soixante ans, ayant acquis des ... [+]

249

lectures

NOUVELLE
3 min

Je reviens à mon voyage. Donc plus de diligence cruelle roulant tout un jour. La moitié seulement de l'ancienne fatigue et l'autre moitié semblable à un rêve. Oh ! ce chemin de fer au bord ... [+]

à(re)découvrir

Son Courant littéraire
Le romantisme

Ayant pour but d'exprimer sa sensibilité. Où l'on apprend que Nerval a un homard domestique.

EN SAVOIR +

Son Époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +