Temps de lecture
1
min
poésie 47LECTURES

Locutions des Pierrots XV

J'entends battre mon Sacré-Cœur
Dans le crépuscule de l'heure,
Comme il est méconnu, sans sœur,
Et sans destin, et sans demeure !

J'entends battre ma jeune chair
Équivoquant par mes artères,
Entre les Édens de mes vers
Et la province de mes pères.

Et j'entends la flûte de Pan
Qui chante : " bats, bats la campagne !
" Meurs, quand tout vit à tes dépens ;
" Mais entre nous, va, qui perd gagne ! "