Dimanches IV

1 min
45
lectures
0

Poète on ne peut plus bizarre, né dans une fratrie de onze enfants à Montevideo en Uruguay et mort à Paris à 27 ans tout juste, Jules Laforgue est de ces énergumènes dont l'art refuse toutes  [+]

C'est l'automne, l'automne, l'automne.....
Le grand vent et toute sa séquelle !
Rideaux tirés, clôture annuelle !
Chute des feuilles, des Antigones,
Des Philomèles,
Le fossoyeur les remue à la pelle...

(Mais, je me tourne vers la mer, les Éléments !
Et tout ce qui n'a plus que les noirs grognements !
Ainsi qu'un pauvre, un pâle, un piètre individu
Qui ne croit en son Moi qu'à ses moments perdus....)

Mariage, ô dansante bouée
Peinte d'azur, de lait doux, de rose,
Mon âme de corsaire morose,
Va, ne sera jamais renflouée !...
Elle est la chose
Des coups de vent, des pluies, et des nuées...

(Un soir, je crus en Moi ! J'en faillis me fiancer !
Est-ce possible... Où donc tout ça est-il passé !...
Chez moi, c'est Galathée aveuglant Pygmalion !
Ah ! faudrait modifier cette situation...)
0
0