Ô que celui était cautement sage

1 min
82
lectures
0

Il fonde avec Pierre de Ronsard le groupe de la Pléiade, pour lequel il rédige un manifeste, Défense et illustration de la langue française, afin de faire du français une langue aussi noble que  [+]

Ô que celui était cautement sage,
Qui conseillait, pour ne laisser moisir
Ses citoyens en paresseux loisir,
De pardonner aux remparts de Carthage !

Il prévoyait que le romain courage,
Impatient du languissant plaisir,
Par le repos se laisserait saisir
A la fureur de la civile rage.

Aussi voit-on qu’en un peuple otieux,
Comme l’humeur en un corps vicieux,
L’ambition facilement s’engendre.

Ce qui advint, quand l’envieux orgueil
De ne vouloir ni plus grand ni pareil
Rompit l’accord du beau-père et du gendre.
0
0