Temps de lecture
1
min
fable 61LECTURES

Le singe

Il est un Singe dans Paris
À qui l’on avait donné femme.
Singe en effet d’aucuns maris,
Il la battait : la pauvre Dame
En a tant soupiré qu’enfin elle n’est plus.
Leur fils se plaint d’étrange sorte ;
Il éclate en cris superflus :
Le père en rit ; sa femme est morte.
Il a déjà d’autres amours
Que l’on croit qu’il battra toujours.
Il hante la Taverne, et souvent il s’enivre.
N’attendez rien de bon du Peuple imitateur,
Qu’il soit Singe, ou qu’il fasse un Livre.
La pire espèce, c’est l’Auteur.