Image de Jean de La Bruyère

Jean de La Bruyère

1645 - 1696

C'est avec un plume amère que La Bruyère dresse le portrait des mœurs de son siècle. Et cela durant toute sa vie, puisque le texte des Caractères comptera neuf éditions, toutes retravaillées et augmentées par l'auteur lui-même. Sa prose moraliste est une des plus audacieuses ; elle est servie par un style haletant, rythmé, mordant. Il mourut empoisonné et vieux garçon. Étonnamment modernes, ses remarques n'ont jamais été aussi vraies.


Classique

Des femmes

I (I)
Les hommes et les femmes conviennent rarement sur le mérite d’une femme : leurs intérêts sont trop différents. Les femmes ne se plaisent point les unes... [+]


Recommandé Par Short Édition
Classique

De la mode

I
(I) Une chose folle et qui découvre bien notre petitesse, c’est l’assujettissement aux modes quand on l’étend à ce qui concerne le goût, le vivre, la santé et la conscience. La viande... [+]


Classique

Du cœur

I
(I) Il y a un goût dans la pure amitié où ne peuvent atteindre ceux qui sont nés médiocres.
2
(I) L’amitié peut subsister entre des gens de différents sexes, exempte même de toute... [+]


Classique

De la société et de la conversation

I
(I) Un caractère bien fade est celui de n’en avoir aucun.
2
(I) C’est le rôle d’un sot d’être importun : un homme habile sent s’il convient ou s’il ennuie ; il sait... [+]


Recommandé Par Short Édition
Classique

De la cour

1
(I) Le reproche en un sens le plus honorable que l’on puisse faire à un homme, c’est de lui dire qu’il ne sait pas la cour : il n’y a sorte de vertus... [+]


Classique

Du mérite personnel

I
(I) Qui peut, avec les plus rares talents et le plus excellent mérite, n’être pas convaincu de son inutilité, quand il considère qu’il laisse en mourant un monde qui ne se sent pas de sa... [+]


Classique

Des ouvrages de l'esprit

1
(I) Tout est dit, et l’on vient trop tard depuis plus de sept mille ans qu’il y a des hommes et qui pensent. Sur ce qui concerne les mœurs, le plus beau et le meilleur est... [+]


Classique

De l'homme

I
(I) Ne nous emportons point contre les hommes en voyant leur dureté, leur ingratitude, leur injustice, leur fierté, l’amour d’eux-mêmes, et l’oubli des... [+]


Classique

Des grands

1
(I) La prévention du peuple en faveur des grands est si aveugle, et l’entêtement pour leur geste, leur visage, leur ton de voix et leurs manières si... [+]


Recommandé Par Short Édition
Classique

De la ville

I
(I) L’on se donne à Paris, sans se parler, comme un rendez-vous public, mais fort exact, tous les soirs au Cours ou aux Tuileries, pour se regarder au visage et se désapprouver les uns les... [+]


Classique

Des esprits forts

28
(I) Si toute religion est une crainte respectueuse de la Divinité, que penser de ceux qui osent la blesser dans sa plus vive image, qui est le Prince ?
29
(I) Si... [+]