Temps de lecture
1
min
poésie 482LECTURES

Est-il rien de plus vain qu’un songe mensonger

Est-il rien de plus vain qu’un songe mensonger,
Un songe passager vagabond et muable ?
La vie est toutefois au songe comparable
Au songe vagabond muable et passager :

Est-il rien de plus vain que l’ombrage leger,
L’ombrage remuant, inconstant, et peu stable ?
La vie est toutefois à l’ombrage semblable
À l’ombrage tremblant sous l’arbre d’un verger :

Aussi pour nous laisser une preuve asseurée
Que cestte vie estoit seulement une entree
Et depart de ce lieu, entra soudainement

Le sage Pythagore en sa chambre secrette
Et ny fust point si tost, ô preuve bien tost faite !
Comme il en ressortist encor plus vistement.