Pantagrueline prognostication

2 min
246
lectures
0

Humaniste, François Rabelais est le père du célèbre géant de la littérature, Gargantua. Ses œuvres sont autant de parodies et de critiques à l'encontre de l'éducation médiévale. Son  [+]

Du nombre d'or non dicitur, ie n'en trouve point ceste année quelque calculation que ien aye faict, passons oultre.
Verte folium.

Au liseur benivole Salut & Paix en Iesus le Christ.
Considerant infiniz abus estre perpetrez à cause d'un tas de Prognostications de Louvain faictes à l'ombre d'un verre de vin, ie vous en ay presentement calculé une la plus sceure & veritable que feut oncques veue, comme l'experience vous le demonstrera.
Car sans doubte veu que dict le Prophete Royal, Psal. v. à Dieu « Tu destruyras tous ceulx qui disent mensonges », ce n'est legier peché de mentir à son escient & abuser le pauvre monde curieux de sçavoir choses nouvelles. Comme de tout temps ont esté singulierement les Françoys, ainsi que escript Cesar en ses Commentaires, & Iean de Gravot on Mythologies Gallicques. Ce que nous voyons encores de iour en iour par France, où le premier propos qu'on tient à gens fraischement arrivez sont.
« Quelles nouvelles ? sçavez vous rien de nouveau ? Qui dict ? qui bruyt par le monde ? »
Et tant y sont attentifz, que souvent se courroussent contre ceulx qui viennent de pays estranges sans apporter pleines bougettes de nouvelles, les appellant veaulx & idiotz.
Si doncques comme ilz sont promptz à demander nouvelles autant ou plus sont ilz faciles à croire ce que leur est annoncé, debvroit on pas mettre gens dignes de foy à gaiges à l'entrée du Royaulme qui ne serviroyent d'aultre chose sinon d'examiner les nouvelles qu'on y apporte, & à sçavoir si elles sont veritables?
Ouy certes. Et ainsi a faict mon bon maistre Pantagruel par tout le pays de Utopie, & Dipsodie. Aussi luy en est il si bien advenu & tant prosperé son territoire, qu'ilz ne peuvent de present avanger à boyre, & leur conviendra espandre le vin en terre, si d'ailleurs ne leur vient renfort de beuveurs & bons raillars.
Voulant doncques satisfaire à la curiosité de tous bons compaignons, iay revolvé toutes les Pantarches des cieulx, calculé les quadratz de la Lune, crocheté tout ce que iamais penserent tous les astrophiles, hypernephelistes, Anemophylaces, Uranopetes, & Ombrophores, & conferé du tout avecques Empedocles, lequel se recommande à vostre bonne grace. Tout le tu autem ay icy en peu de chapitres redigé, vous asseurant que ie n'en dis sinon ce que ien pense, & n'en pense sinon ce que en est, & n'en est aultre chose pour toute verité que ce qu'en lirez à ceste heure. Ce que sera dict au parsus, sera passé au gros tamys à tors & à travers, & par adventure adviendra, par adventure n'adviendra mie.
D'un cas vous advertys. Que si ne croyez le tout vous me faictes un maulvais tour, pour lequel ycy ou ailleurs serez tres griefvement puniz. Les petites anguillades à la saulse de ners bovins ne seront espargnées suz vos espaules: & humez de l'air comme de huytres tant que vouldrez. Car hardiment il y aura de bien chauffez, si le fournier ne s'endort.
Or mouchez voz nez petitz enfans: & vous aultres vieux resveurs affutez voz bezicles & pesez ces motz au pois du Sanctuaire.

0