Temps de lecture
1
min
nouvelle 135LECTURES

Des fruictz & biens croissant de terre

Le trouve par les calcules de Albumasar, on livre De la grande coniunction & ailleurs, que ceste année sera bien fertile avecques planté de tous biens à ceulx qui auront de quoy.
Mais le hobelon de Picardie craindra quelque peu la froidure, l'avoine fera grand bien es chevaux: il ne fera guères plus de lart que de pourceaux à cause de Pisces ascendant, il sera grand année de caquerolles.
Mercure menasse quelque peu le persil, mais ce nonobstant il sera à pris raisonnable.
Le soucil & l'ancholye croistroient plus que de coustume, avecques abondance de poyres d'angoisse.
De bledz, de vins, de fruitages & legumages on n'en veit oncques tant si les soubhaitz des pauvres gens sont ouys.