Image de François Brouard dit Béroalde de Verville

François Brouard dit Béroalde de Verville

1556 - 1626

Son œuvre assez variée comprend des romans, des poèmes et des traités philosophiques. Ses quelques poésies, galantes et précieuses, sont rassemblées sous le titre de Souspirs amoureux. Touche-à-tout, il s'intéresse à la médecine, à la religion, à l'alchimie, à l'orfèvrerie, aux sciences, à l'horlogerie et aux vers à soie, auxquels il consacre un traité.

Classique

Le Mai

Maintenant que l'Amour renaît heureusement
Et qu'à ce beau printemps il commande qu'on plante
D'un Mai long et dressé la désirable plante
Il faut suivre l'arrêt de son commandement.
J'ai un... [+]


Classique

Mon sang est tout gelé

Mon sang est tout gelé, je n'ai plus dans le cœur
De pouvoir pour encor entretenir ma vie,
Mes nerfs sont retirés et je sens amortie
La vertu qui tenait mes esprits en chaleur.
Mes os n'ont... [+]


Recommandé Par Short Édition
Classique

Mon âme languissait

Mon âme languissait, et d'une longue haleine,
Par mes tristes soupirs, j'allégeais en ma peine
Mon éternel regret, et logeais en mes os
Les soucis importuns qui m'ôtaient le repos.
Tout... [+]


Recommandé Par Short Édition
Classique

Complainte

D'un triste désespoir ma vie je bourrelle,
Je la veux obscurcir d'une nuit éternelle,
Puisque je suis si loin de mon heureux soleil,
Car sans âme je vis, sans poumon je respire,
Et absent de... [+]