Image de Francis Jammes

Francis Jammes

1868 - 1948

Même après un zéro à l'épreuve de français du baccalauréat, Francis Jammes décide de devenir poète. Entièrement voué à ses objets de fascinations : la nature, les jeunes filles et les ânes, plus qu'aucun autre il aura chanté le rapport charnel entre l'être et la terre. Mais tout ceci, bien sûr, sous la coupe de son maître, le poète latin Virgile. À Paris, Gide et Mallarmé accueillent ses premiers écrits avec sympathie, mais Jammes, farouche solitaire, ne s'éloignera jamais longtemps de son Béarn natal.


Classique

Il y a un petit cordonnier

À Stéphane Mallarmé
Il y a un petit cordonnier naïf et bossu
qui travaille devant de douces vitres vertes.
Le dimanche il se lève et se lave et met sur
lui du linge propre et laisse la... [+]

Classique

Tu seras nue

Tu seras nue dans le salon aux vieilles choses,
fine comme un fuseau de roseau de lumière,
et, les jambes croisées, auprès du feu rose,
tu écouteras l’hiver.
À tes pieds... [+]

Classique

Amie, souviens-toi

Amie, souviens-toi de ce jour où les prairies étaient de pierre,
où les vallées étaient mouillées par la lumière,
où les montagnes avaient les teintes de ces liqueurs
balsamiques... [+]

Classique

Avec ton parapluie

Avec ton parapluie bleu et tes brebis sales,
avec tes vêtements qui sentent le fromage,
tu t’en vas vers le ciel du coteau, appuyé
sur ton bâton de houx, de chêne ou de néflier.
Tu suis le... [+]

Classique

Lorsque je serai mort

Lorsque je serai mort, toi qui as des yeux bleus
couleur de ces petits coléoptères bleu de feu
des eaux, petite jeune fille que j’ai bien aimée
et qui as l’air d’un iris dans les fleurs... [+]

Classique

Les dimanches

Les dimanches, les bois sont aux vêpres.
Dansera-t-on sous les hêtres ?
Je ne sais... Qu’est-ce que je sais ?
Une feuille tombe de la croisée...
C’est tout ce que je sais... [+]

Classique

Silence

Silence. Puis une hirondelle sur un contrevent
fait un bruit d’azur dans l’air frais et bleuissant,
toute seule. Puis deux sabots traînassent dans la rue.
La campagne est pâle, mais au ciel... [+]

Classique

Le pauvre chien

Le pauvre chien a peur, il marche dans la neige et
s’arrête. Les enfants lui crient : allez couchéééé !
Le ciel est en argent, en ombre, en cendre, et l’on
n’entend pas les pas... [+]

Classique

Vieille marine

Vieille marine. Enseigne noir galonné d’or
qui allais observer le passage de Vénus
et qui mettais la fille du planteur nue,
dans l’habitation basse, par les nuits chaudes.
C’était... [+]

Classique

J'ai fumé ma pipe en terre

J’ai fumé ma pipe en terre et j’ai vu les bœufs,
avec la barre au front et le museau morveux,
résister aux paysans qui leur piquaient la croupe
par-dessus les cornes – et j’ai vu, douce... [+]

Classique

Tu serais nue sur la bruyère

Tu serais nue sur la bruyère humide et rose,
comme ces femmes qu’on apprend en classe, près
de chèvres se donnant des coups au bas des prés.
Tu dormirais en ne rêvant d’aucune chose,
et... [+]

Classique

Le calendrier utile

À Remy de Gourmont.
Au mois de Mars (le Bélier ♈ ) on sème
le trèfle, les carottes, les choux et la luzerne.
On cesse de herser, et l’on met de l’engrais
au pied des arbres et l’on... [+]