Image de Émile Nelligan

Émile Nelligan

1879 - 1941

Émile Nelligan est un peu notre Rimbaud mais à la sauce québécoise.Il n'aime guère l'école, préférant la poésie et rien que la poésie. Il se passionne pour Lamartine, Musset et Millevoye qu'il découvre à l'âge de 16 ans et qui l'inspire. Son premier poème, « Rêve fantasque », est publié le 13 juin 1896 dans « Le Samedi ». En 1897, après bien d'autres publications il est élu membre de l'Ecole littéraire de Montréal. En 1898 il récite quelques-uns de ses poèmes en public au château Ramezay. C'est la consécration littéraire. Pourtant, paradoxalement, ses crises de dépression s'attaquent à lui de plus en plus. En 1899, les docteurs lui diagnostiquent une «dégénérescence mentale», sorte de schizophrénie désarmante. Il est alors conduit à Longue-Pointe et interné à l'asile Saint-Benoît-Joseph-Labre et passe plus de 42 ans interné à l'asile. Il meurt à l'hôpital psychiatrique Saint-Jean-de-Dieu.Emile Nelligan continue de fasciner et son oeuvre fait la fierté des québécois.