Constance de Salm

1767-1845
Constance de Salm, née Constance-Marie de Théis (et surnommée la Muse de la Raison par Marie-Joseph Chénier), est la première femme admise en 1795 au Lycée des arts. Elle participe à la querelle des femmes auteurs qu'a déclenchée Écouchard-Le Brun avec sa fameuse Épître aux femmes (1797). Elle est membre de plusieurs sociétés savantes et tient elle-même un salon où l'on peut voir Alexandre Dumas ou encore Stendhal... Constance de Salm est assurément une fervente intellectuelle ; fille des Lumières, elle est attachée à la raison et à un mode de pensée analytique, et se montre donc ironique face à la révolution romantique...

Œuvresles plus lues

270

lectures

NOUVELLE
59 min

À madame la princesse de ***
C’est à vous, aimable amie, que je dédie ce petit roman. Son sujet, sa forme, le genre d’observations sur lequel il repose, tout y diffère de mes autres ... [+]

132

lectures

POÉSIE
7 min

Ô femmes, c’est pour vous que j’accorde ma lyre ;
Ô femmes, c’est pour vous qu’en mon brûlant délire,
D’un usage orgueilleux, bravant les vains efforts,
Je laisse enfin ma voix... [+]

99

lectures

POÉSIE
1 min

Ô toi, qui formas mon jeune âge,
De mes premiers travaux daigne accueillir le fruit !
Si mon succès a flatté mon esprit,
Mon cœur a plus encore besoin de ton suffrage.
À ta ... [+]

à(re)découvrir

Son Courant littéraire
Les Lumières

Ayant pour but de combattre l'intolérance et le despotisme. Où l'on apprend qu'il est bon d'emporter un coussin lors de sorties sociales.

EN SAVOIR +

Son Époque
18ème siècle

Alors que la France se rit du danger. Où l'on apprend que les cafés sont intellectuels.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +