Temps de lecture
1
min
lettre 30LECTURES

Lettre du 26 juin 1869

Kermadio 26 juin 1869.

Mon cher petit Jacques chéri,

Il y a longtemps que je ne t’ai écrit, parce que je me dépêche de finir à Kermadio un livre amusant qui s’appellera : Après la pluie le beau temps ; tu y joues un rôle assez important et très beau, comme de raison, en ta qualité d’élève de Vaugirard... Ton oncle Gaston est revenu à Paris mardi dernier. Dans tous les cas, il te ferait sortir. Il y a au Jardin d’acclimatation deux petits éléphants très doux, qu’on peut monter en payant la course. Dis-le à Léon, ou si Léon n’y est pas, à Méthol. Je t’embrasse encore ; Armand, tes cousines, etc., t’embrassent bien.

Grand’mère de Ségur.